Fusion police-gendarmerie au Bénin : Patrice Talon sur la voie d’une réforme historique

Fusion police-gendarmerie au Bénin : Patrice Talon sur la voie d’une réforme historique

Avant-hier mardi 18 juillet 2017, a eu lieu la cérémonie de remise du rapport de la commission chargée d’étudier la possibilité de fusion de la police et de la gendarmerie en un seul corps républicain.

Bénin : Patrice Talon reprécise les projets du gouvernement

Vu l’état d’avancement de ce projet, il y a lieu de penser que le président Patrice Talon est sur la voie d’une réforme majeure.

A partir du 1er janvier 2018, la police et la gendarmerie ne formeront plus qu’un seul corps. Du moins, si le rapport remis hier au Chef de l’Etat Patrice Talon par le président de la commission chargée d’étudier les mécanismes de ladite fusion est validé par le Conseil des ministres, ce qui est de plus en plus certain.

En dehors de quelques retouches ou modifications qui pourront être apportées à certains détails, l’esprit général du rapport restera : la fusion de la gendarmerie et de la police en une force commune que la commission a suggéré d’appeler : «Force unique pour la sécurité intérieure, Fusi», et plus spécifiquement «la Police républicaine».

Du fait que le rapport soit remis au Président de la république au mois de juillet 2017, soit 5 mois avant l’échéance de janvier 2017, on peut s’amuser à penser que tout sera prêt d’ici là. Toutefois, la validation du document devra s’arrêter au moins sur deux points préoccupants :

  • d’une part, la question de la suppression des syndicats de ce nouveau corps
  • et d’autre part la suggestion de la possibilité d’accorder à certains éléments de la gendarmerie qui le désireront, un quitus pour rallier l’armée.

Ces deux questions méritent d’être étudiées en profondeur par le Conseil des ministres, puisque l’idée de suppression des syndicats au sein de la Police républicaine et de leur remplacement par des délégués du personnel suscite déjà la polémique.

Certains Secrétaires généraux de syndicats interrogés estiment que les syndicats sont propres à la fonction publique, tandis qu’on parle de délégués du personnel dans le privé. Aux autorités de prendre leur temps afin d’analyser tous les contours de cette potentielle réforme historique

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Olyver 4 semaines

    Partout la gendarmerie est une institution à part et toute tentative de fusion sera voué à l’échec…
    Mais au bénin un magnat du coton élu président à court d’idées tente le coup, laissez moi rire..
    En cote d’Ivoire où les bracages sont légion ce sont souvent des anciens policiers militaires etc..
    Il ne faut surtout pas fusionner ces deux institutions car cela ne résoudra pas le problème…

  • Avatar commentaire
    LANI Coovi Hervé 4 semaines

    Je remercie très sincèrement le gouvernement en place. Depuis que la police et la gendarmerie sont ensemble, les bracages cessent progressivement.

    • Avatar commentaire
      Jojolabanane 4 semaines

      Les braquages ont cessé depuis que Joeleplombier et Avouhan sont incarcérés chez les Papous en nouvelle Guinée…..

  • Avatar commentaire
    Antoine 4 semaines

    L’essentiel ce sera l efficacité. A quoi servirait cette unité si les mauvaises habitudes du passé demeurent? A quoi servirait cette unité nouvelle si elle manque de moyens pour protéger les béninois? Tout le monde salue cette fusion, on ne donne pas la parole aux gendarmes et aux policiers. Qu’en pensent-ils? Que dire de leurs droits? Qui les défendra s’ils deviennent une police politique à la solde du gouvernement en place? On parle de Police républicaine, mon œil!Je suis sceptique.

    • Avatar commentaire
      aziz 4 semaines

      Oui..les institutions,les corps..sont là…payés..pour servir…le peuple..sous l’autorité du gouvernement..

      Ce sont des outils..de gestion d’un état…et en tant que tels..leurs avis corporatistes…importent peu

      S’ils ne sont pas d’accord…qu’ils démissionnent…un point c’est tout

      • Avatar commentaire
        SEGNI 4 semaines

        Bien dit cher Aziz! Mutualiser les forces rend plus efficaces les actions sur le terrain!

    • Avatar commentaire
      SEGNI 4 semaines

      Ce ne sera que ton œil, pas le mien! Les forces de défense et de sécurité sont toujours au service de la république, et en premier lieu du pouvoir en place. Le plus important ici est notre sécurité intérieure dont le nouveau départ est d’avoir une mention très bien ce domaine depuis plus d’un an. Quel rôle efficace joue ces deux forces lorsque la police ou la gendarmerie joue délimite chacun son champ d’action? il faut donc les unir pour rendre efficace leur action.