Bénin / MCPP-NG: Adidjatou Mathys sensibilise les populations du Septentrion

Bénin / MCPP-NG: Adidjatou Mathys sensibilise les populations du Septentrion

Depuis le 29 juin dernier, Adidjatou Mathys effectue une tournée sur tout le territoire nationale. Il s’agit pour la ministre chargée des affaires sociales d’apporter à toute la population béninoise la bonne nouvelle du retour du micro crédit aux plus pauvres.

Bénin : « 52% des enfants sont en situation de travail » dixit Adidjatou Mathys

A ce titre, elle était les 06, 07 et 08 juillet 2017, auprès des populations du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga. Avec elles, elle s’est entretenue des nouvelles modalités et du bon usage de ces fonds.

Une partie de l’opinion nationale a, pendant longtemps, reproché au Président de la République, Monsieur Patrice Talon, de ne pas faire du social. Un grief qui s’explique par certaines mesures audacieuses prises par son gouvernement afin de remettre le pays sur les rails.

Avec le retour des Micro Crédits aux Plus Pauvres-Nouvelle Génération, les femmes bénéficiaires sont désormais plus qu’heureuses et peuvent envisager l’avenir avec espoir.  Le programme avait été suspendu afin d’auditer le système. Cet acte a d’ailleurs révélé un taux d’impayés anormalement élevé.

C’est dans le cadre de la reprise de cette initiative que le Ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales Adidjatou Mathys, et la Directrice générale du Fonds National de la Microfinance (FNM) Dénise Atioukpè, ont entamé depuis le jeudi 29 juin 2017, une tournée nationale de sensibilisation des femmes bénéficiaires du Micro Crédit aux Plus Pauvres-Nouvelle Génération. Cette tournée a conduit la délégation dans les départements du Zou et de l’Ouémé. Ce vendredi 07 Juillet 2017, c’est l’étape de l’Alibori après Parakou dans le département du Borgou la veille.

L’étape du Borgou et de l’Alibori

À Parakou, la séance qui a eu lieu à la grande salle de conférence de la Mairie a connu la présence du Préfet du Borgou, Djibril Moussa Mama Cissé,  du premier adjoint au maire de la commune de Parakou, Ibrahim Chabi Mama, des représentants des structures s’occupant de l’octroi du micro crédit (Sia N’Son microfinance et Padme).

À Kandi dans le département de l’Alibori, le Préfet Mohamadou Moussa, les maires et adjoints aux maires de Kandi, Banikoara, Gogounou, Karimama, Malanville et Sègbana, ont apporté leur soutien à l’événement par leur présence.

À chaque étape du parcours, le message est axé sur la sensibilisation au bon usage des crédits octroyés. Les populations cibles ont même reçu une autre bonne nouvelle. La reprise des microcrédits aux plus pauvres n’est que la première étape d’un vaste programme du gouvernement dénommé Assurance pour le renforcement du capital humain (ARCH), un projet phare du Programme d’Actions du Gouvernement a expliqué madame Adidjatou Mathys, aux milliers de femmes ayant effectué le déplacement.

Des explications de la délégation, il faut retenir que le montant de base est de 50.000 FCFA. Là où les taux de remboursement sont satisfaisants, des montants de 100.000 peuvent être accordés selon une décision du gouvernement. Une réforme introduite dans le programme établit que les femmes se mettent en groupe pour obtenir les prêts, ce qui augmente les chances de remboursement.

Madame Dénise Atioukpè la Directrice du FNM, a quant à elle insisté sur le remboursement des crédits afin de permettre au plus grand nombre de femmes d’y avoir accès.

Dans chaque département parcouru, aucune des structures s’occupant de l’octroi de crédit n’a manqué de remercier le Chef de l’État pour la reprise de leurs activités, car elles étaient orphelines depuis quelques mois. Elles promettent de tout mettre en œuvre pour la réussite du nouveau challenge.

Malgré sa volonté affichée de faire des réformes majeures, pas toujours populaires mais salutaires, le social n’a jamais été vraiment absent des actions du Président Patrice Talon et de son gouvernement. De nombreuses actions à impacts directs mais non exhaustives, le prouvent à suffire.

Dans l’Atacora et la Donga

La tournée s’est poursuivie le 8 juin 2017 dans les départements de l’Atacora et de la Donga, avec comme points de rencontre Natitingou et Djougou.

Le ministre du travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales Adidjatou Mathys, a bouclé ce samedi 8 juillet 2017 la dernière étape de la tournée septentrionale de sensibilisation des bénéficiaires du programme du Micro Crédit aux Plus Pauvres-Nouvelle Génération. Cette dernière étape concerne des communes du département de l’Atacora et de la Donga, notamment Natitingou et Djougou.

Comme dans les autres communes déjà parcourues, la délégation conjointe Ministère-FNM conduite par le ministre Adidjatou Mathys et la DG Dénise Atioukpè a axé ses propos sur le mécanisme, les modalités et les dispositions d’octroi de la nouvelle génération de crédits. Les populations ont eu droit à des exposés susceptibles de leur permettre de faire un bon usage des crédits, afin d’accroître les ressources et de pérenniser le programme.

C’était aussi l’occasion pour le ministre Adidjatou Mathys de faire comprendre aux populations de la Donga et de l’Atacora  que la reprise des microcrédits aux plus pauvres n’est qu’un pan du vaste programme du gouvernement dénommé Assurance pour le renforcement du capital humain (ARCH), un projet phare du Programme d’Actions du Gouvernement.

Des enveloppes offertes aux groupements méritants de chaque commune

Elle a également saisi cette occasion pour rappeler aux femmes les actions prévues par le gouvernement à leur profit dans le cadre du programme d’actions du gouvernement (PAG) “Bénin Révélé”. Point d’orgue de cette tournée, au niveau de chaque commune plusieurs enveloppes ont été remises à des groupements de femmes ayant fini avec succès les formalités devant les conduire à l’octroi du crédit.

Madame Dénise Atioukpè, Directrice du Fonds National de Microfinance, a aussi insisté sur la nécessité pour les structures chargées de l’octroi des prêts sur le terrain et les femmes bénéficiaires, de travailler à assurer le bon remboursement des crédits octroyés.

Etaient présents aux différentes rencontres, des membres du cabinet du ministre, du cabinet de la Directrice du FNM, les Préfets Déré L. M. Chabi Nah de l’Atacora et Soulémane Eliassou Biao Aïnin de la Donga, les maires Antoine N’da de Natitingou et Alassane Zoumarou de Djougou, le Gérant de CCIF et le Directeur Exécutif de Sia N’Son Microfinance, structures s’occupant de l’octroi du crédit dans l’Atacora et la Donga, des têtes couronnées, sages et notables, des élus locaux et communaux.

Les prochaines étapes de cette tournée nationale du ministre du travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales Adidjatou Mathys, seront les départements du Mono, du Couffo, des Collines et du Plateau.

Commentaires

Commentaires du site 0