Office de Radiodiffusion et de télévision du Bénin : Le secrétaire général du syndicat destitué

Office de Radiodiffusion et de télévision du Bénin : Le secrétaire général du syndicat destitué

Bernard Bonou n’est plus le secrétaire général du Syndicat national du syndicat des travailleurs de l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (Ortb). Mercredi 26 juillet dernier, il a été destitué de même que ses deux adjoints par les membres du bureau directeur national dudit syndicat.

Bénin : Cultive-t-on l’autocensure à l’ORTB ?

Les deux adjoints de Bernard Bonou ont pour noms, Nouroudine Safara et Geoffroy Da Sougni. Il leur est reproché des actes de mauvaise gestion et au secrétaire général une gestion cavalière et solitaire du syndicat.

Ses deux adjoints sont accusés de complicité dans cette gestion qui n’est pas du goût du personnel. Aussi, leur impute-t-on le manque de concertation, la prise de décisions contre les intérêts des travailleurs, le boycott de l’atelier de revue à mi-parcours du Plan de travail annuel de l’office

Les membres du bureau dénoncent également le manque de transparence dans le dossier sponsoring lors de la fête de travail du 1er mai dernier, une affaire de 1,5 millions de Francs Cfa perçus par les deux secrétaires généraux du syndicat et pour laquelle les ordres de recette ont été émis par l’agent comptable de l’Ortb, et la guerre de personne enclenchée contre l’actuel directeur général de l’Ortb.

Cette guerre qui ne favorise pas le dialogue et la satisfaction des revendications du personnel. Pour assurer l’intérim du secrétaire général du syndicat, Hermine Akponna a été désignée. Elle va gérer les affaires courantes pendant 45 jours puis convoquer le conseil syndical extraordinaire pour que soient remplacés les membres destitués

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Ledhevalier LAGARDERE. 3 semaines

    J’ai apprécié le suivi de la bonne gouvernance qui se fait à l’ORTB qui a permis de détecter la mal gouvernance. Et je suis content d’avoir mettre fin à ce genre de truc en même temps avant qu’il ne soit trop tard.