Réussite du Pag et développement de Dangbo : Le maire Kouwanou apporte son soutien à Talon

Réussite du Pag et développement de Dangbo : Le maire Kouwanou apporte son soutien à Talon

Vulgarisation du PAG à Allada : Koupaki pris à partie

Séduits par l’efficacité notée dans la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (Pag) dont les premiers chantiers commencent à émerveiller plus d’un, le maire de la commune de Dangbo Mathias Kouwanou et 12 conseillers communaux ont décidé d’apporter leur soutien au président Patrice Talon. C’était hier au cours d’une déclaration à l’hôtel Behova de Dangbo.

Rompre avec la malédiction du sous développement et redonner espoir aux populations de Dangbo, meurtries par dix ans de politique d’échecs. C’est la raison pour laquelle le maire de la commune Mathias Kouwanou et la grande majorité de ces conseillers, treize sur dix sept, ont décidé d’apporter leur soutien au Pag du gouvernement du président Patrice Talon. Il ne s’agit pas d’un acte d’opportunistes politiques. Loin s’en faut. Et le conseiller Mathias Agon l’a d’ailleurs rappelé dans ses mots introductifs.

Pour lui, soutenir le président Talon et son programme n’est qu’une question de « cohérence » car le Pag est décliné en programmes communaux que chaque mairie doit mettre en application à son niveau. Soutenir le Pag, c’est donc soutenir le développement de la commune de Dangbo. Le maire Mathias Kouwanou a aussi rappelé tout le bien fondé de ce soutien. « Comment ne pas accompagner les actions du président dont on a soutenu l’élection ? », s’interroge le maire. On se rappelle que lors de la dernière élection présidentielle, il avait soutenu la candidature de Patrice Talon bien qu’étant Fcbe.

« Après 15 mois, je me rends compte que je ne me suis pas trompé dans mon choix, et que l’espoir d’un lendemain meilleur est permis en dépit des difficultés passagères inhérentes à toutes réformes », affirme-t-il avec fierté.

Ce sont même les actions de Talon qui militent aujourd’hui en sa faveur. Il a cité les travaux routiers comme la « mise en place de la couche de roulement sur la route nationale Akpro-Missreté-Dangbo-Adjohoun- Ouinhi-Kpédékpo, le lancement de la construction du pont de Tovègbamè, le lancement très prochainement des travaux de construction de la route Porto-Novo-Missérété en double voie ». Au plan des mesures sociales, le maire de Dangbo a rappelé le recrutement de 6000 enseignants sans oublier le recrutement annoncé de 10.000 agents pour l’année 2017, la relance du Programme de Microcrédits aux plus pauvres, et le Projet Emploi des jeunes qui permettra d’installer 17.000 jeunes scolarisés ou non. Il a aussi parlé de la mise en valeur de la basse vallée de l’Ouémé qui est un élément de satisfaction pour les populations. « C’est réconfortés par toutes ces actions, que 13 conseillers sur 17 ont voulu exprimer à la face du monde notre soutien indéfectible au Pag ; qui voyage loin ménage sa monture »

Commentaires

Commentaires du site 0