Bénin – Risques d’inondations: Les précautions du ministère de l’intérieur

Bénin – Risques d’inondations: Les précautions du ministère de l’intérieur

Par le biais d’un communiqué, le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique a indiqué quelques attitudes à adopter par les populations par ces temps de fortes pluies. « Les risques d’inondation sont manifestes », fait savoir le ministère.

Éventuel débordement du lac Nokoué à Cotonou : l’appel du maire Isidore Gnonlonfoun

Et pour éviter des désagréments liés aux inondations, le ministère de l’intérieur demande que certaines précautions soient prises par les populations.  Le communiqué appelle surtout les populations à la vigilance vis-à-vis des installations électriques.

Aussi, rappelle le ministère de l’intérieur, que le numéro vert de la sécurité publique, le 166 soit appelé en cas de nécessité. Lire le communiqué

Commentaires

Commentaires du site 14
  • Avatar commentaire
    Gouvènon 4 mois

    Merci bien M Sacca Lafia.
    Ces mesures efficaces et efficientes devraient apporter la sécurité, le confort et la paix “alafia” aux béninois.
    Fallait y penser! Génial ça!
    Là-bas ce n’est pas le Bénin!

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 4 mois

    Bénin – Risques d’inondations: Les précautions du ministère de l’intérieur
    LES INTERNAUTES SONT AVEU.GLES PAR UNE HAINE ANTI TALON QU’ILS OUBLIENT QUE LA FRANCE MERE PASSE TJOURS PAR LE MINISTERE DE L’INTERIEUR POUR REGLER ET PREVENIR LES CATASTROPHES ET AUTRES SEMBLABLES .
    QUAND LA HAINE VOUS AVEU.GLE, VOUS ETES SOIT IDI.OT OU STU..PIDE1
    LE GRAND FRERE DES IDI.OTS , C’EST AZIZ QUI AU LIEU DE SORTIR DE SA NIAI.SERIE POUR COMMENTER SUR L’ARTICLE DU JOUR , SE VERSE DANS LES CANN.IVEAUX ANTI ABOMEEN.

  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 4 mois

    “Éviter de rester dans les maisons menacées de ruine”. Ils en ont de bonnes ! Jusqu’à quand ? Et qui accueillera ces pauvres gens en attendant. Décidément nos dirigeants sont bien planqués dans leurs tours d’ivoire coupés des réalités quotidiennes des beninois. Les gens réclament du pain pas des conseils !

  • Avatar commentaire
    olyver 4 mois

    pays de merde et rempli d’escros et une pratique endémique dont nous sommes obligés de vivre avec pour le restant de nos jours….
    c’est le seul pays au monde ou c’est le ministère de l’intérieur qui a la charge des infrastructures…le maire de Cotonou ne sert à rien..
    il faut une politique de décentralisation à quoi sert des élus locaux faut arrêter il y aura jamais de développement….

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 4 mois

      “c’est le seul pays au monde ou c’est le ministère de l’intérieur qui a la charge des infrastructures…” Non en l’occurrence.

      La sécurité civile zonale, départementale, régionale, nationale est bel et bien gérée – dans les pays que je connais, sinon tous – par le Ministère de l’intérieur ou ses représentations décentralisées (préfectures, sous-préfectures, etc…).
      Qui a à cet effet, à disposition, les pompiers, les équipes de Secours Civil, l’aide médicale d’urgence, etc…

      Ce n’est qu’au niveau d’une commune que ces pouvoirs sont dévolus au maires. Hors il me semble qu’il est question là, de plusieurs communes.

      Pour les catastrophes naturelles, aussi bien en matière de prévention (communication) ou déclenchement des plans (anti-terroristes, catastrophes naturelles, pandémie, etc…)

  • Avatar commentaire
    Karl 4 mois

    Ces ministres sont vraiment ridicules et “des déserts de compétences”. C’est maigre comme précautions face au danger qui nous menace en matière d’inondation. Même les pays développés malgrés les moyens qu’ils deploient, sont depassés et voilà ce que notre gouvernement propose. Ce qui me surprend, ils ne font que des incatations. Tenez ce que disait le ministre Tonato il y a quelque jours et que LNT a relayé: https://lanouvelletribune.info/2017/06/cotonou-tonato-fin-inondations/
    Triste pays.

  • Avatar commentaire
    Boni YAYA 4 mois

    sacre AZIZ!!!!!!!

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      Boni..yaya..!!

      Le benin est un beau pays..et le forum ltn..en est la manifestaion

      Cogner..sur nos freres du sud,et les portishs…n’a rien de méchant de ma part..

      J’aime bien taquiner,rigoler,m’amuser…puisque aujourdhui…nous sommes un seul peuple riche de la diversité

      Mais..j’aime bien cogner..sur les fons,les aboméens…mais..mon amitié et ma sympathie..avec spd..bio dahomez…un veritable hybride..me retient..de temps en temps

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    Que vient faire ministre de l’intérieur et de la sécurité dans affaire d’inondations. Pauvre Benin. Un désert de compétence.

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      c’est un homme de pérérè…que connait il d’une inondation..

      on est pas dans les aguégué..ici…

      Joe…qui est au fait..un batracien..de naissance…peut resoudre ce probleme d’inondation..

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    Il n’y a pas de précautions..extraordinaires à prendre..

    Des gilets et bouées de sauvetage..et quelques pirogues..suffiront largement…plus un décret pris en conseils de ministres…qui déclare…que tous ceux qui vivent au sud..du benin..sont à partir de désormais des batraciens…contraints donc..de vivre dans l’eau..

    Et..je dis..qu’il est hors de questions.que les gens du sud.fuyant l’eau..viennent nous envahir au nord du benin..

    On ne veut pas etre dérangé..et surtout..on veut rester entre nous..n’est ce pas

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      Bien entendu…allomann,amaury,la foudre,et quelques personnes..gentils avec le sultan sont les bienvenus…chez nous

      L’hospiatlité légendaire..qui nous caractérise..exige..qu’on leur donne tout..pour s’épanouir…mais il a des limites..

      Qu’ils ne cherchent pas..à faire crac crac..avec nos femelles

      Il y a quand meme des limites..n’est ce pas

      • Avatar commentaire
        Moi moi moi 4 mois

        Je veux bien “émigrer” au nord moi. Je ne suis ni portish, ni d’Abomey, ni de Ouidah et pourtant je suis “batracien” aussi, boussoumani comme on le dit ailleurs.

        Je suis prêt à m’intégrer au nord à fond. Et puisque s’intégrer dans un milieu, c’est manger ensemble, coucher ensemble avec les habitants, les sœurs d’Aziz ne seront pas épargnées … (provoc)