Après 16 mois d’exercice du pouvoir Talon, « Le bilan est désastreux » selon le FSP

Après 16 mois d’exercice du pouvoir Talon, « Le bilan est désastreux » selon le FSP

A la faveur d’une conférence de presse tenue ce vendredi dans la capitale économique Cotonou, le front pour le sursaut patriotique (Fsp) a fait le bilan des 16 premiers mois de la gouvernance Talon, et en tire la conclusion selon laquelle c’est un désastre.

Meeting au Bénin: Le FSP fait le procès de la gouvernance Talon et réclame les Etats généraux

A l’avènement du pouvoir de la rupture certains acquis démocratiques se sont effondrés tels des châteaux de sable ont fait savoir les pionniers du front pour le sursaut patriotique.

Le désastre constaté est à la fois moral et éthique, politique, économique et social selon les figures de proue du mouvement. « Trop c’est trop » soutiennent ces derniers qui insistent que, la politique de Talon est basée sur son profit individuel et non sur la satisfaction générale des besoins du peuple.

La convocation des états généraux comme alternative pour arrêter la saignée

Pour pallier les dangers qui guettent la nation béninoise, les initiateurs de cette conférence de presse, qui a finalement pris l’allure d’une conférence publique, proposent les états généraux, une conférence nationale bis. Ce qui va permettre au peuple de réfléchir aux solutions adéquates qu’appelle la gestion du pays.

A en croire, Paul Essè Iko, il est temps que le peuple accède à la satisfaction des revendications. Par ailleurs, le Front pour le sursaut patriotique annonce des actions plus hardies dans les semaines à venir pour mettre le doigt sur les dérives du pouvoir, des actes qui mettent à mal les principes démocratiques.

Commentaires

Commentaires du site 16
  • Avatar commentaire
    Abloh sam 3 mois

    Je crois que ce monsieur disant syndicaliste doit aller se fait voit ailleurs car l’heure n’est pas pour des conférences mais plutôt au travail pour que le BÉNIN avance.je me demande à ce monsieur si il est commerçant et devient président de la haut cour de justice par exemple.Va-t-il cesser de faire son business ?

  • Avatar commentaire
    hum 3 mois

    le tableau est sombre.

  • Avatar commentaire
    Jojo 3 mois

    Le plus déroutant c’est que c’est maintenant que les éclaireurs et experts de l’ingéniosité et de la perfection voient le désastre et le sinistre du bilan.
    Etiez-vous aveugles avant ???

    Le bilan n’est pas désastreux maintenant et encore moins sous Talon.

    Il est désastreux depuis le passage de tous les présidents.
    Vous n’allez pas remettre sur son dos le désastre de 57 ans d’indépendance,entachée d’assassinats,d’arbitraire, de scandales financiers, de détournements de fonds publics et aides financières et enfin de clouwnerie,de louangerie, d’adumation de l’autorité et d’aliénation du peuple avec une flatterie de conférence nationale ouvrant droit à une démocratie pluraliste parfumée de règlements de compte partisans et de transhumance fantaisistes selon la direction du vent.

    Vous avez 57 ans de retard et de désastre au Bénin et ce n’est la faute de Patrice Talon.Il ne peut reconstruire en un an ce que ses prédécesseurs ont mis 57 ans à détruire.Oui 57 ans d’errements politique,d’égarement dans les vas,de mort cérébrale et de navigation à vue.

    Le désastre de Patrice Talon c’est d’avoir dévoilé les mensonges,les secrets,les choses qu’on cachait au peuple. C’est aussi sa détermination à vouloir démontrer preuves à l’appui,l’appât que le peuple servait aux fossoyeurs de deniers publics.

    Enfin,le désastre de Talon, c’est d’avoir donné un gros coup de balai dans la fourmilière.

    Pour ce qui est de ces syndicats, ils ne sont plus dans les luttes sociales et syndicales des travailleurs. Ils sont dans les luttes partisanes et politiques.

    Quand ils ont le temps de s’indigner pour obtenir satisfaction de leurs préoccupations, ils doivent avoir le temps de s’indigner pour la satisfaction du consommateur et du contribuable. Ils doivent nous offrir un service public zéro erreur et tolérance zéro.

    Le client est roi dit-on !
    Le consommateur, l’administré et le contribuable que nous sommes sont des rois et avons droit d’être servis avec dévotion et égards de la part des fonctionnaires et leurs syndicats…

    Il faut que les administrés que nous sommes envisagent de créer notre syndicat des consommateurs et contributeuros de l’état pour affronter ses syndicats de travailleurs qui ne respectent jamais les délais administratifs des dossiers qu’ils ont en charge

    • Avatar commentaire
      Le patriote 3 mois

      Vous êtes rigolo

    • Avatar commentaire
      Tundé 3 mois

      Vous êtes très très bon Jojo.
      Ces communistes sont inconsolables pour avoir laissé filé l’opportunité que leur a offerte la conférence nationale. Ils constituaient la seule d’opposition interne, au regime militaro-marxiste de Kerekou.
      Mais leur jusqu’auboutisme les a mis en marge de la nouvelle configuration politique du Bénin. Depuis lors, ils recherchent par tous les moyens une stratégie pour ramener la classe politique à une Constituante pouvant leur permettre de prendre le contrôle du pays.
      Donc, ces critiques acerbes contre le régime de Talon ne sont que des mots vils et sans fondements. Ces rêveurs cupides croient encore au communisme pour changer le Bénin.
      Si le ridicule pouvait tuer !!!

  • Avatar commentaire
    @john 3 mois

    Dieu géréra le benin pour nous ,non un être vivant

  • Avatar commentaire
    Koura 3 mois

    C’est facile de faire le bilan de quelques un et en tirer de conclusion fantaisiste non fondé pour moi Paul iko c’est un monsieur qui se perd, lui même à pu apporter quoi à la nation beninoise.laisser TALON nous donner le meilleur de lui même. Il a hérité d une géstion catastrophique qu il essaie de réparer. Donc il n à pas de magie à vous présenter donc PATIENCE. Laisser vos gros mots en paix…. Merci

  • Avatar commentaire
    aziz 3 mois

    Ces gens là n’ont pas du tout honte….et se moquent du peuple

    Les bandes..de la campagne présidentielle sont encore dispo…

    Le mieux..et pour leur clouer le bec..c’est de les passer

    De soglo,azanai et tous les autres les ajavon

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 mois

    Bilan désastreux des ruptu.c.ons , est une faible expression , et on doit vite arrêter celà , en les balayant , dégageant , vite vite

  • Avatar commentaire
    Le patriote 3 mois

    Patrice Talon au pouvoir, c’est la plus grosse erreur du peuple béninois.

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 3 mois

    Mr Amaury, le problème ce n’est pas le problème d’homme encore!!!
    Pourquoi les textes permettent ce qui se passe actuellement !!!
    Haute Cour de justice, blocage des poursuites judiciaires parce qu’on est puissant, enrichissement illicite, super puissance d’un président de la République alors qu’il n’est qu’un serviteur comme tout autre.
    Financement des formations politiques par l’Etat etc…
    Les sujets sont nombreux.

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 3 mois

    Patrice Talon, avec tout ce qu’on sait de l’homme, personne ne pouvait objectivement être surpris de sa gouvernance.
    Si malgré tout ce qu’on a dit, 24% des béninois l’ont fait passer au second tour, le pays a un véritable problème.
    Il faut sans autre forme de procès des assises nationales pour corriger ce qui ne va pas.

    Le problème ce n’est pas PAG, ni les échéances à venir, il faut tout de suite convoquer une conférence bis, de rectification, de refondation ou tout ce que vous voulez.
    Mais on ne peut pas faire comme si ce qui se passe est normal.
    Ceux qui s’accommodent à la réalité actuelle auront une grande responsabilité devant l’histoire.

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Sonagnon,

      C’est vrai que le bilan de Pata est désastreux mais ceux qui parlent n’ont guère fait mieux.
      Même si lidee

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Sonagnon,

      C’est vrai que le bilan de Pata est désastreux mais ceux qui parlent n’ont guère fait mieux.
      Même si l’idée d’une conférence nationale bis est séduisante, elle servira à quoi? Le problem

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Sonagnon,

      C’est vrai que le bilan de Pata est désastreux mais ceux qui parlent n’ont guère fait mieux.
      Même si l’idée d’une conférence nationale bis est séduisante, elle servira à quoi? Le probleme du Bénin réside dans ses hommes politiques et ses dorigea

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 mois

      @Sonagnon,

      C’est vrai que le bilan de Pata est désastreux mais ceux qui parlent n’ont guère fait mieux.
      Même si l’idée d’une conférence nationale bis est séduisante, elle servira à quoi? Le problème du Bénin réside dans ses hommes politiques et ses dirigeants.
      Il faut leur changer de mentalités d’abord.