Deuil dans le milieu artistique béninois : Apollinaire Soglo s’en est allé

Deuil dans le milieu artistique béninois : Apollinaire Soglo s’en est allé

Le milieu artistique béninois vient encore d’être frappé par un deuil. Il s’agit du chanteur de gospel Apollinaire Soglo, qui a tiré sa révérence hier, dimanche 27 août 2017, très tôt dans la matinée, des suites d’une longue maladie.

Bénin: Les syndicats exhortent l’exécutif à adoucir les peines des travailleurs

C’est en effet le deuxième décès qu’on enregistre dans le monde des créateurs des œuvres de l’esprit, en l’espace d’une semaine, après celui de la comédienne Marceline Aboh.

Celui à qui on attribue des titres comme « Kpata kpata », « wan yiyi towé », « Donuyé » et autres, avait été admis dans une clinique privée de la place, après une grave crise. Pour qui connait bien Apollinaire Soglo, c’est un musicien qui souffrait d’une maladie de la vue. Tout est donc parti d’une opération qu’il aurait subit dans ce sens en 1997. Le traitement qui a suivi n’ayant visiblement pas été efficace, le mal s’est aggravé au fil des années.

Du coup, son foie et ses reins ont été attaqués. Il fallait alors des dizaines de millions pour une évacuation sanitaire, afin de sauver ce chantre de l’éternel qui a placé toute sa vie et sa foi en Dieu. Heureusement, le dynamisme des médecins accompagné des prières des uns et des autres, ont permis à l’homme de se rétablir peu à peu, avec l’espoir de s’en sortir complètement.

Malheureusement, il a rejoint la félicité éternelle au petit matin de ce dimanche 27 août 2017. Votre rédaction présente à la famille de l’illustre disparu et à celle des artistes béninois, ses sincères condoléances. Que son âme repose en paix.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    zanotti monica 2 mois

    Bien le dire.
    Je te soutien mon frère.
    Condoléances sincères à la famille éplorée.
    Les médecins du pays sont des incompétents notoires. Des assassins. Des erreurs dans le traitement des patients un fait avéré . Même les techniciens de laboratoires ne peuvent interpréter correctement une analyse.
    Les médecins font de mauvais diagnostics. On entre pas dans une clinique ou un hôpital pour en sortir sans des séquelles ou carrément par la morgue.
    D’où la nécessité de revoir la formation des formateurs.
    Paix à ton âme monsieur Soglo Appolinaire. Que la terre te soit légère .

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 mois

    Condoléances sincères à la famille éplorée.
    Les médecins du pays sont des incompétents notoires. Des assassins. Des erreurs dans le traitement des patients un fait avéré . Même les techniciens de laboratoires ne peuvent interpréter correctement une analyse.
    Les médecins font de mauvais diagnostics. On entre pas dans une clinique ou un hôpital pour en sortir sans des séquelles ou carrément par la morgue.
    D’où la nécessité de revoir la formation des formateurs.
    Paix à ton âme monsieur Soglo Appolinaire. Que la terre te soit légère .