Bénin : Le député André Okounlola quitte définitivement la barque Fcbe

Bénin : Le député André Okounlola quitte définitivement la barque Fcbe

Le député André Okounlola, élu sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) pour le compte de la 7è législature, vient de tourner définitivement dos à sa formation politique de base. Les calculs et intrigues politiques à l’ère du nouveau départ ont finalement eu raison de lui.

Bénin: 155 milliards accordés pour l’accès à l’eau et aux infrastructures routières

A l’occasion du conseil national de son parti politique l’Uff tenu le week-end dernier dans son fief à Savè dans le département des collines, le député André Biaou Okounlola a choisi de tourner définitivement dos à la barque Fcbe. Un choix lourd de conséquences, aussi bien sur le terrain politique qu’à l’Assemblée nationale.

On se rappelle que lors d’une tournée effectuée sur le plan national et dans les collines, la coordination des Fcbe dirigée par son coordonateur Eugène Azatassou, n’a pas raté les députés transfuges des Fcbe qui ont choisi de rejoindre la barque du pouvoir. Quelle sera donc l’attitude des militants cauris des collines qui résistent encore à la main tendue du régime du président Patrice Talon ? Aujourd’hui, le député André Okounlola bénéficie des grâces du pouvoir en place et préside même au parlement le plus grand des groupes parlementaires de l’institution, avec dix sept (17) députés.

Mais les Fcbe n’ont pas encore dit leur dernier mot, surtout à en croire les propos de certains leaders qui pensent encore que les transfuges reviendront au bercail. Autrement dit, la guerre politique entre les Fcbe et l’entourage du nouveau départ vient de commencer, et elle n’augure pas de lendemains trop reluisants. A l’occasion de cette sortie politique de l’Uff à Savè, le député André Okounlola a reçu le soutien de certains collègues députés de la 7è législature, dont Orden Alladatin, Pascal Essou, Jean-Eudes Okoundé et des anciens leaders politiques des Fcbe de la localité

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 2 mois

    30 MILLIARDS DE MACHINES AGRICOLES ACHETEES ET DE NOS JOURS AUCUNE DE CES MACHINES N’A FONCTIONNE .YAYI BONI PENSANT AVOIR AVOIR AFFAIRE A UN ANGE L’A PROTEGE .
    AUJOURDHUI QUE LA CHASSE AUX SOGLOS A COMMENCE , ANDRE OKOUNOLA A JUGE BON SE METTRE A L’ABRIS DE CE DERNIER.
    C’EST UNE HONTE NATIONALE CE ANDRE OKOUNOLA .

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Honte et malheurs pour la majorité des politiciens beninois ; à quand la grande purge de ce monde véreux , immonde et nauséeux ?

  • Avatar commentaire
    Karl 2 mois

    Puisqu’il a fait allégeance à Talon, il peut dormir tranquillement quant aux affaires de machine agricoles. Il a raison. La faute était à Yayi qui l’avait protégé en son temps et fait député pour son refuge parlementaire.