Prévention des menaces extérieures : l’Opération Dan pour entraîner les militaires béninois

Prévention des menaces extérieures : l’Opération Dan pour entraîner les militaires béninois

Qui veut la paix prépare la guerre. L’armée de terre béninoise s’est livrée du 07 au 11 août 2017 à des exercices militaires sur les collines de Dan, une localité de la municipalité de Djidja.

La Marine Béninoise effectue sa toute première opération militaire avec les garde-côtes Américains

L’objectif de cette opération dénommée Dan 2017 était de mesurer la capacité des soldats béninois de l’armée de terre à faire face aux menaces extérieures. Durant ces manœuvres militaires, les soldats ont pu tester leurs outils de combat.

Ils ont en effet, simulé des attaques ennemies, ce qui leur a permis de mettre en branle leur dispositif de défense pour faire face à l’agresseur. Le camp attaqué a riposté à coups de fusil et de canon. Il a aussi eu à déminer des terrains et à combattre à l’arme blanche. A la fin de ce combat simulé, les blessés ont été soignés et des envahisseurs capturés.

Cette opération a été très voulue par les hauts responsables de l’armée de terre béninoise qui ont émis le vœux que de tels exercices soient répétés afin que l’armée soit toujours aguerrie pour affronter les menaces extérieures.

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 4 mois

    Tout cela est ridicule. Une armée digne de ce nom ne se livre pas à des exercises spontannées.

    Une armée opère régulièrement des manoeuvres si possible avec des armées des pays amis afin de s’échanger les expériences, de se renforcer et de se mettre à jour des armes nouveaux et des Technologies militaires actuelles.

    L’esprit des détournements et de la corruption ambiante habitant la hiérarchie de notre armée ne leur permet pas de procéder à des choses sérieuses.

    Pour la sécurité intérieure, ce n’est pas toute l’armée nationale qu’il faille réceptionner pour la faire. Il fallait plutôt s’occuper des groupements spéciaux comme la GIGN,et celle de la Police, les équiper, les entraîner nuit et jour pour toute éventualité.

    Organiser un dispositif de protection urbaine et rurale, sans toute fois mettre les libertés et le droit de l’homme en péril.

    Car même si la menace de ceux que l’on dénomme aujourd’hui “terroristes” s’avère de plus en plus pertinente, ce n’est pas toute la Population qu’il faut soupconner d’être terroriste.

    C’est pourquoi grouper la Police et la Gendarmerie sur un seul Corps avec les arguments avancés serait un acte fatal.

    Ceux qui précaunisent cela n’ont qu’à aller savoir pourquoi Napoléon avait créé en 1793 la Gendarmerie en France pour le maintien de l’ordre en milieu rural.

    La Police et la gendarnmerie ont recu des formations differentes dans des écoles differentes qui ne sont pas aptes à la fusion.

    Car même si leur action converge vers un but ultime, la sécurité publique, ils doivent y parvenir par des moyens, des voies et des affinités qui leur sont propres. Les individus et leur groupement dans les centres urbains présentent en matière de sécurité et en matière d’ approche à la légalité autres comportements et autres compréhensions que ceux dans le monde rural ou dans un milieu où le Penchant irrationnel prédomine.

    Vouloir fusionner la Gendarmerie et la Police nationale, c’est faire perdre à la sécurité recherchée les gains d’efficacité que la spécialisation de ces deux Corps offrent chacun dans sa structure.

    Nous ne devons donc pas vouloir être plus royalistes que le roi.

    La France a cette structure de la Gendarmerie et de la Police depuis des siècles et connait régulièrement des actes terroristes sur son territoire, mais il ne vient pas aux autorités francais,l’idée de devoir fusillonner les deux Corps pour venir à bout du terrorisme.

  • Avatar commentaire
    Yann 4 mois

    Du theatre organisé pour détourner des primes.Combien de militaires ont pris part ä cet entrainement ? et trois jours suffisent t’ils vraiment pour mettre l’armée au point?

  • Avatar commentaire
    aziz 4 mois

    Freegomas…ou free..comas…???

    Pends toi..et personne ne le regrettera..

    Celà fera un idiot en moins

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 4 mois

    Une opération de distraction. Un entraînement comme pour préparer un match de foot de quartier.
    Chiffrez le coût de l’opération ???? Vous aurez la migraine. Le crime profite à l’état – major des armées. Un trou de plus dans les caisses du trésor public.
    Qui s’occupe même de notre pays pour l’agresser ????
    Concentrons nos efforts sur la sécurité interieure . Donnons les moyens à la police nationale et à la gendarmerie qu’on regroupe bientôt en police républicaine.
    Ce que je crois .

    • Avatar commentaire
      aziz 4 mois

      Je valide..en disant…que pour les décennies qui arrivent..il serait plus pertinent de reformuler..la notion meme de l’armée

      Des chars,des troupes,des missiles ..tout ça là n’a plus d’importance

      nous auront à faire..à des guerres asymétriques..il faut donc..adapter nos armées à la nature des menaces

      Des services de renseignements..qui s’infiltrent partout,le peuple,les villages et les communes..cadrillés..nuit et jour..des barbouzes partout…c’est ce qu’il faut

      Je ne vois.pas.une armée d’un pays africain..affronter..une d’un autre pays africain…

    • Avatar commentaire
      Freegomas 4 mois

      C’est un commentaire idiot. Vous vous croyez toujour intelligent a tout critiquer avec vos suppos qui sont d accord avec vous.