Bénin : Le préfet Zinsou plaide pour l’unité nationale autour du PAG

Bénin : Le préfet Zinsou plaide pour l’unité nationale autour du PAG

La ville de Lokossa a abrité, mardi 1er Août 2017, les manifestations officielles entrant dans le cadre de la célébration des 57 ans d’anniversaire de l’accession de notre pays à a souveraineté nationale et internationale.

Bénin : Parakou et Djougou adhèrent à la vulgarisation du Pag

C’est le préfet du Mono, Komlan Séna Sedzro Zinsou, entouré du maire de Lokossa, des cadres administratifs et politiques et du haut dignitaire des musulmans du Mono, qui a présidé la célébration à la place de l’indépendance de la ville.

C’est en début de journée de ce mardi que le préfet du Mono, Komlan Séna Sedzro Zinsou, a donné le top des manifestations officielles marquant le 57ème anniversaire de la souveraineté nationale et internationale Bénin. Accompagné des membres de la conférence administrative départementale et du maire de Lokossa, Pierre Awadji, le préfet Zinsou a procédé au dépôt de gerbe et allumage de la flamme, au pied du monument aux morts, sur la place de l’indépendance de la ville. Suite à ce geste en souvenir des âmes tombées pour la liberté, le préfet a reçu les hommages militaires dans la solennité.

Dans son allocution le maire de Lokossa Pierre Awadji, a invité les politiques à travailler ensemble pour le développement de la nation, car pour lui « c’est dans l’unité que la nation pourra se construire ».

Dans son adresse à la population, le préfet Zinsou a rassuré les uns et les autres sur la politique de développement du chef de l’Etat, Patrice Talon. Pour lui, « 57 ans après l’indépendance du Bénin, d’énormes défis restent à relever ».  Il se dit en revanche confiant en la vision politique du chef de l’Etat, déclinée dans son programme d’action du gouvernement, dont l’exécution dans le département du Mono est on ne peut plus claire. A en croire le préfet Zinsou, « Le renforcement de la présence de l’Etat à travers la désignation  des chefs-lieux des douze départements, le lancement et le démarrage effectif de plusieurs chantiers de constriction d’infrastructures routières, le vaste programme de mise à disposition d’eau potable dans plusieurs régions du Bénin, le démarrage effectif de la nouvelle génération du programme du micro crédit  aux plus pauvres, etc. » sont autant d’actions qui renforcent l’action politique du chef de l’Etat. Il invite pour finir tout le peuple à soutenir les actions du chef de l’Etat.

Les festivités ont été marquées par le défilé civil et militaire. Le défilé militaire a connu la forte participation des éléments de la gendarmerie et de la police nationale, du groupement de sapeurs pompiers, les militaires de la base navale de Grand-Popo, et du service des eaux, forêts et chasses. Ce défilé s’est articulé en trois étapes à savoir la parade pédestre, motorisée et véhiculée. Quant au défilé civil, il faut noter entre autres prestations le passage des scouts catholiques et des scouts du Bénin, et de la communauté musulmane résidant à Lokossa.

Celle-ci a défilé pour la première fois de l’histoire, sous les yeux du haut dignitaire du Mono, le Shèriki Abdou Nouhum.

Conjointement à ces différentes parades, un concours d’art culinaire a été organisé pour revaloriser les mets du Mono en voie de disparition.

Au total, douze femmes venues des six communes du département ont compéti. Aux termes du challenge, c’est le mets ‘’Tonkloui’’, une spécialité culinaire de Lokossa, qui a pris la première place

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    sonagnon 2 mois

    J’ai du mal à comprendre le fil conducteur de cette propagande qui n’en fini pas!!!

    Vous avez identifié des projets de développement, faites le travail nous allons apprécier, pourquoi cette communication tonitruante autour d’un programme à réaliser???

    Le gouvernement est payé pour faire le travail, on ne veut plus du bavardage, allez au travail!!!