Bénin- Police : Un commissaire révoqué et quatre autres mis aux arrêts de rigueur

Bénin- Police : Un commissaire révoqué et quatre autres mis aux arrêts de rigueur

Le commissaire de police de Bassila a été déchargé de ses fonctions ce lundi 14 août 2017 par une note de service portant la signature de Claude Bossou, le DDPN Donga.

Sécurité au Bénin : le Synapolice parle de promesses non tenues du gouvernement

Quatre de ses collègues, dirigeants respectivement les commissariats de Sèmè Kpodji, Dodji, Houinmè et Ouando ont été mis aux arrêts de rigueur pour 25 jours.

Pour le commissaire de Bassila, Kouérou Ayouba, les raisons de son limogeage ne sont pas encore connues. Mais il faut rappeler qu’un braquage a eu lieu le vendredi 11 août dernier à Dogui, une localité située non loin de la ville de Bassila. Les malfrats avaient pris pour cible un véhicule Peugeot bleu qui transportait des passagers. L’un des passagers a été tué et plusieurs autres ont été blessés.

Quant aux commissaires mis aux arrêts de rigueur, ils ont été punis pour s’être éloigné de leur poste et pour n’avoir pas porté leur tenue de travail. Ces constats ont été faits lors d’une visite inopinée de leur supérieur hiérarchique dans les différents commissariats dont ils ont la charge. Pour le moment, on ignore encore si ces commissaires vont sauvegarder leur poste quand ils vont purger leur sanction.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Hippocrate 1 mois

    Je suis de la martinique et j’ai en proget de venir m’installer au Benin bravo!!! A bientot

  • Avatar commentaire

    Bonjour,
    tous les commentaires ou pseudos contenant des insultes ont été effacés.

  • Avatar commentaire
    M.marc 1 mois

    Je trouve que c’est normal. N’étant pas à leurs postes respectifs , ils auraient dû être radier . Au vue de ce qui se passe au bénin. Je félicite le gouvernement car ses personnages n’ont rien à faire dans la police.

  • Avatar commentaire
    waliou ogoubeyi 1 mois

    soit on assume le serment qu’on a prêté ou on démissionne. bon travail DGPN et du fourrage.

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 1 mois

    Je salue la rigueur du directeur de la police nationale.
    Par ses actions, il met de l’ordre dans la maison police.
    Rappelez-vous du recrutement de cette horde de commissaires faux diplômés sous Yayi Boni ??? Par népotisme et clientélisme.
    Aujourd’hui ; notre pays compte plus de commissaires de police que la France.
    Une honte.