CAF : Ahmad Ahmad parle de Hayatou et tacle le Cameroun (et les fédérations)

CAF : Ahmad Ahmad parle de Hayatou et tacle le Cameroun (et les fédérations)

Dans une interview à Jeune Afrique, le nouveau président de la confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad est revenu brièvement sur ses relations avec son prédécesseur, tout en taclant les fédérations de football en Afrique. 

Bénin # Gambie : Un quatuor Malien pour diriger le match

Issa Hayatou et Ahmad Ahmad peuvent-ils collaborer pour faire évoluer le football en Afrique? Le nouveau président de la CAF est tout à fait ouvert à cette possibilité, à condition que son prédecesseur, qui selon lui est resté trop longtemps à la tête de l’institution, vienne lui en parler :

À ce jour, je n’ai eu aucune nouvelle de lui. S’il me la propose, je ne refuserai pas son aide, car il dispose d’une expertise solide.” a affirmé M. Ahmad Ahmad dans une interview à Jeune Afrique. Toutefois, le malgache n’a pas oublié les violentes critiques dont il a été l’objet à sa prise de fonction de la part des proches de l’ancien président de la CAF. Critiques qu’il a évoquées sans pour autant parler de représailles, ni de rancunes.

Concernant les fédérations de football des différents pays du continent noir, il a évoqué le fait qu’elles étaient pour la plupart mal organisées. Et sur ce plan, il pense que son administration permettra réellement de faire bouger les lignes; notamment sur la question des pays organisateurs de la coupe. Évoquant le cas du Cameroun qui doit organiser la coupe en 2019, il a affirmé qu’une mission d’audit devra évaluer dans les prochains mois la capacité du pays à organiser l’événement :

On ne peut plus se permettre d’organiser des Coupes d’Afrique là où les terrains sont en mauvais état, où les services médicaux sont insuffisants, où les hôtels ne correspondent pas au standing des joueurs… Si tel ou tel État n’est pas à même d’accueillir une phase finale, on procédera à un nouvel appel d’offres.

Commentaires

Commentaires du site 0