Gabon : Jean Ping relance le bras de fer avec le gouvernement Bongo

Gabon : Jean Ping relance le bras de fer avec le gouvernement Bongo

Au Gabon, c'est reparti pour un bras de fer entre opposition et gouvernement. Après une légère accalmie, l'opposant Jean Ping a donc décidé de reprendre le bâton de pèlerin pour défier son challenger à la dernière présidentielle dans le pays. 

Togo : nouvelle manifestation monstre pour faire pression sur Faure Gnassingbé

Pour cette fois-ci, l’arme choisie est : la désobéissance civile. Dans un discours, Jean Ping affirme que c’est le seul moyen dont il dispose désormais, après avoir épuisé tous les recours prévus par la loi. Présenté comme “président élu” dans une vidéo rendue publique, il affirme “ne plus retenir” la population.

« je demande aux populations et à tous les Gabonais de la diaspora de se lever comme un seul homme pour marquer solennellement mon arrivée au pouvoir. Je vous enjoins d’organiser, dès aujourd’hui et sans limite, jusqu’au départ des putschistes, toute manifestation civique » lance-t-il

Une déclaration qui n’a bien évidemment pas plu au pouvoir en place qui a affirmé condamné ces propos.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire

    Voilà comment certains africains naïfs se font avoir. Ping qui servir le père toute sa vie et vient se présenter en homme nouveau. Il nouveau par rapport à quoi?

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    S’il est fatigué de vivre , et à tout le moins se voir casser Le Bras par Ali Ben , ce ping n’a qu’à continuer