Bénin: Le gouvernement révoque la convention d’exploitation signée avec Bell Bénin SA

Bénin: Le gouvernement révoque la convention d’exploitation signée avec Bell Bénin SA

Le gouvernement béninois vient d’officialiser la mort du réseau de téléphonie Bell Bénin Communications SA. Le conseil des ministres de ce mercredi 02 août 2017 a révoqué la convention d’exploitation qui le lie à ce réseau de téléphonie mobile.

Retrait de licence à Bbcom : L’Arcep dans un mauvais rôle

Le réseau de téléphonie mobile Bell Bénin n’est plus reconnu par l’état béninois. Raisons évoquées par le gouvernement: le non-respect des obligations du réseau vis-à-vis de l’Etat, qui s’est traduit par son incapacité à solder la contrepartie financière de sa licence évaluée à 6 milliards de FCFA et les redevances dues au titre de cette licence qui s’élève à plus de douze milliards (12.089.012.237 FCFA plus précisément).

Avant la révocation de cette convention d’exploitation par l’Etat, Bell Bénin avait déjà été sanctionné par l’ARCEP Bénin, le 18 avril 2017,  parce qu’il n’honorait pas ses obligations vis à vis de l’état. Le réseau a sollicité la grâce de l’organe de régulation le 19 mai 2017. Ce dernier a rejeté cette demande et a ensuite proposé à l’Etat de révoquer la convention d’établissement et d’exploitation qui le lie à Bell Bénin.

Il faut noter que le réseau Bell Bénin a également contracté des dettes au niveau des structures étatiques s’élevant à plus de 9 milliards et aux opérateurs privés de télécommunications évaluées à 2.861.644.076 de nos francs. Il reste devoir au fisc une somme de 491.845.562 FCFA. Depuis un peu plus d’un an, le réseau de téléphonie mobile Bell Bénin traversait déjà une période difficile.

Commentaires

Commentaires du site 30
  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    Je suis pleinement d’accord avec cette décision parce que ce réseau avait du mal à fonctionner et à suivre la concurrence. Cela étant, le réseau aurait pu etre sauvé par la cession à Orange si Saley était resté sagement dans la mouvance refondée ou la rupture pour le Bénin révélé. Tant pis pour lui.

  • Avatar commentaire
    Jean 2 mois

    Le conseil des ministres du 02 août a acté la proposition de révocation de la convention de l’opérateur de téléphonie mobile BELL BENIN COMMUNICATION S.A, soumise au gouvernement par l’ARCEP-BENIN, autorité de régulation des Télécommunications. Selon les justifications du régulateur sectoriel, il est reproché à BELL BENIN plusieurs manquements et de graves violations du cahier de charges de sa Licence. Le député et homme d’affaires Issa Salifou est le promoteur de BELL BENIN COMMUNICATIONS S.A.

    THOMAS D’AQUIN SOTON 4 AOÛT 2017
    Les abonnés de la téléphonie mobile BELL BENIN seront mis hors tension dans les tout prochains jours. Ainsi en a décidé le gouvernement du président Talon qui a prononcé ce 02 août 2017 la révocation pure et simple de la convention d’établissement et d’exploitation de cet opérateur de téléphonie mobile au Bénin.
    Selon les explications rendues publiques par le conseil des ministres, l’ARCEP-BENIN énumère une série de griefs contre BELL BENIN COMMUNICATION S.A notamment le non paiement de la contrepartie financière de sa licence pour un montant de 6 milliards de FCFA, le non paiement des redevances dues au titre de sa licence pour un montant de 12.089.012.237FCFA, les dettes envers les sociétés et offices d’Etat de plus de 9 milliards de FCFA, les dettes fiscales s’élevant à 491.845.562FCFA, etc.
    Après plusieurs interpellations et mises en demeure infructueuses adressées à BELL BENIN COMMUNICATIONS S.A à l’effet de la régularisation de sa situation, l’ARCEP a fini par demander au gouvernement de prononcer la révocation de la convention d’établissement et d’exploitation à cet opérateur. Une demande à laquelle le conseil des ministres a accedé au cours de sa session hebdomadaire de ce 02 août.
    Les instructions ont été ensuite données au ministre en charge de l’Economie numérique et à l’ARCEP-BENIN, instance de régulation, à l’effet de prendre des dispositions nécessaires pour rendre effective cette décision.
    A noter que le promoteur de BELL BENIN COMMUNICATION S.A est l’homme d’affaires Issa Salifou, actuellement député à l’Assemblée nationale. Ce député ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016 s’était rallié au second tour au candidat Patrice Talon qui avait gagné le scrutin présidentiel du 20 mars 2016. Mais contre toute attente, Issa Salifou s’est montré très hostile à la gouvernance du pays par le régime en place quelques mois après son avènement.
    En sa qualité de député, il s’était aussi opposé à la révision de la constitution du 11 décembre 1990 et fait partie des 23 députés ayant voté pour la non prise en compte par le parlement de ce projet cher au président Patrice Talon. L’honorable Issa Salifou préside depuis peu un Groupe parlementaire d’opposition à l’action gouvernementale à ‘Assemblée nationale.
    T.A.S / beninmondeinfos.comSource : beninmondeinfos.com

  • Avatar commentaire
    Retro 2 mois

    Chers amis une question : est-ce que Bell bénin continuait de fonctionner ?

    • Avatar commentaire
      Che Guevara 2 mois

      Malheureusement non.

      Si l’etat avait vendu cette licence a une compagnie etrangere dans le temps, il aurait pu encaisser ces 12 milliards. Mais on a fait jouer la fibre nationale et les acointances politiques pour donner cette licence a Saley. En homme d’affaire sans grande vision, il n’a pas su s’entourer de cadres visionnaires et gestionnaires capables de faire grandir cette compagnie dans un secteur porteur.
      Au finish l’etat se retrouve avec une creance presque irrecouvrable et une licence devaluee, car sur le marché les conditions ne sont pas favorables pour la vendre a un prix eleve.

      Voila de quoi nous sommes capables au Benin. C’est desolant.

  • Avatar commentaire
    Osajefo 2 mois

    Vous racontez n’importe quoi ! Toi Sonagnon qui dit que tu aad eu un ami au trleephone gnangnangni …. Qui meurt de faim au pays ? C’est certes un peu difficile mais c’est comme chez les blancs où vous vivez et vous la racontez hein ! On trime et à la fin on est récompensé. Les raseurs des banlieues parisiennes,bref européennes, c’est pas sur LaNouvelleTribune que le pays va se développer. Autant rentrer pour donner un coup de main si tant est que vous aimez le 229 et surtout avez quelque chose à proposer. Sinon’ cessez de vois la raconter et surtout dénigrer le pays. Bannde de vieux râleurs !

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 2 mois

      Mr Osajefo,je n’ai jamais dit qu’on meurt de faim au Bénin, et surtout je ne dénigre pas du tout le Bénin!!!

      Je critique les choix économiques du gouvernement actuel en mettant en exergue les conséquences sociales désastreuses.

      Mais rassurez-vous, je ne me fais pas priez pour contribuer au développement de mon pays, je fais ce qui est possible, je suis au Bénin au moins 2 fois l’an.

      Surtout, nous n’allons pas être complice de ce que Talon et son équipe font du pays, nous allons toujours crier haut et fort partout où besoin sera.

  • Avatar commentaire
    Vinny 2 mois

    Je ne suis pas contre cette décision car BBCOM était déjà mourant pour ne pas dire mort. Saley s’est fait une place au soleil sous le général. c’est un autre charognard. Je suis d’avis avec Gombo Offline quand il dit je cite”Mai il est clair que la machine est en marche pour priver d’éventuels opposants de leur pompes à fric…” il coupera jusqu’au dernier des opposants.
    je serai convaicu du combat de Talon quand il commencera a toucher ces proches comme Olivier et j’en passe. Il devra se mettre la corde au cou pour finir sa mission de salubrité financière.

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    A l’allure…ou vont les choses..dans notre pays….ma petite tete me dit…qu’une forme de dialectique se met en place tous les jours

    Les actions de talon…de bonne foi ou de mauvaise foi…densifie..le cercles des mécontents…

    On l’a vu déjà dans ce pays…ou kérékou chassé à coup de pierre..a été blebiscité pour encore dix ans..

    Qui d’autre que boni yayi…a les moyens…de fédérer…tous les déçus de la rupture..qui à mesure que le temps passe…deviennent nombreux…

    Le pag…peut il..a lui seul…freiner l’hémorragie..?…je n’en sais rien…

    Les revanchards jouissifs d’aujourdhui…auront des soucis à se faire…si d’ici.là..notre collombé les deux églises..(pardon tchaourou)…va commencer à voir un défilé…des spécialistes de retournement de vestes..qui verront déjà..une oppotunité

    Peut etre que je me trompe….on verra bien

    • Avatar commentaire
      sonagnon 2 mois

      J’ai eu un ami de Cotonou au phone hier, il m’a clairement fait savoir que s’il était possible de faire revenir YAYI BONI, que lui ne serait pas contre!!!

      Tout serait bloqué, les gens ne mangent plus à leur faim, seuls les proches de TALON sen sortent!!!

      Ce n’est donc pas sa la rupture que le peuple a souhaité. Si c’est difficile, il faut que ce soit difficile pour tout le monde, ainsi, le soutien populaire aux réformes serait acquis.

      Mais si les réforment ne profitent qu’à une minorité, alors, ce ne sont plus des réformes, c’est du gangstérisme.

      • Avatar commentaire
        Chrystelle 2 mois

        Avant l’argent qui circulait c’etait l’argent sale. Aucun pays ne peut se développer avec de l’argent sale ou on distribue à la présidence de la republique de l’argent gratos au femme. c’est ce qu Votre Yayi a fait. et ce n’est pas une bonne méthode. il faut que le Bénin s’erige au rang des pays respectable.
        Yayi est un bouillon il ne reviendra plus jamais au pouvoir mes chères frères. Calmez vous
        nous voulons aller de l’avant et non reculer

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 2 mois

          Christelle, avec regrets nous vous disons que ce ne sont pas avec vos amis ruptu.c.ons , pilleurs , destructeurs , vo.leurs que le benin va s’ériger en pays respectable , ça c’est certain

        • Avatar commentaire
          sonagnon 2 mois

          Bien sûr que Yayi ne reviendra plus jamais!!!
          Mais qu’il soit regretté de si tôt, montre que son successeur n’est pas du tout à sa hauteur, malgré tout ce qu’on peut lui reprocher.

          Ensuite, vous dites que s’était de l’argent sale qui circulait, non, puisse que ces quelques 5 ou 10 milles ne font pas tourner l’économie d’un pays.

          C’est tout simplement une mauvaise décision de la part de ce gouvernement, de bloquer sans ménagement des activités sous le fallacieux qu’il veut mettre de l’ordre dans certains secteurs.

          Savez vous combien d’emplois ce gouvernement a détruit par ses décisions irréfléchies???
          Voilà les vraies raisons de la morosité grandissantes dans le pays.
          L’argent sale circule toujours partout dans le monde, ce n’est pas une spécificité béninoise. Mais un gouvernement à la hauteur des attentes d’un peuple, ne bloque pas la machine économique par amateurisme et incompétence, voilà de quoi il est question.

          • Avatar commentaire
            sonagnon 2 mois

            Au passage, lisez ce n’est donc pas ça la rupture que le peuple a souhaité dans mon premier commentaire.

        • Avatar commentaire
          Jean 2 mois

          Chrystelle,
          Merci beaucoup pour cette mise au point.
          Tu as parfaitement compris la situation actuelle du Bénin. Certains ne font pas la différence entre économie réelle et l´économie financière dans un pays; Boni Yayi a pratiqué durant 10 ans l´économie financière basée sur la distribution d´argent sans aucune valeur ajoutée.
          Pensez-vous qu´un pays peut se développer dans ces conditions? Boni Yayi mentait au peuple avec sa théorie de ”prospérié partagée”.
          Nous n´avons pas été à l´école pour être bêtes.

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 2 mois

            Jean , tu as oublié d’ajouter économie mafieuse , économie souterraine ; et il semble que tu as été à l’école du soir avec bon nombre de tes amis ruptu.c.ons

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Commentaire effacé (injures)

    • Avatar commentaire
      Je crois 2 mois

      Effacez le de la toile
      Vous aurez rendu un service inestimable à la nation et à sa jeunesse

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 2 mois

        Je crois oui

        • Avatar commentaire
          Dah 2 mois

          Ravi que vous admettez puisque le compatriote parle de vous

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 2 mois

            Pas le sens de l’humour , et manque d’esprit ce monsieur d’un autre temps ,pas étonnant qu’il se dit dah

  • Avatar commentaire
    Che Guevara 2 mois

    C’est la suite normale des choses et le resultat de l’amateurisme au detriment du profesionnalisme dans la gestion des affaires qui nous caracterisent au Benin surtout quand la politique est le socle de sa creation

    Comment peut on faire faillite dans un secteur en croissance et ou on a été l’un des premiers a y mettre pieds dans le pays?

    J’espere que cette licence vaut encore quelque chose et encore vendable vu que les autres concurrents ont deja pris une grande partie de la part de marche.
    Avec Moov, MTN, glo et Benin telecom, un 5e operateur doit etre tres innovant et competitif afin de pouvoir penetrer le marche.

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 2 mois

    Le prochain sur la liste, c’est Saley. Il ferait mieux de rembourser ce qu’il doit à défaut sa télévison et ses parcs auto tomberaient dans le domaine public et lui-même dans un placard à la prison centrale.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 2 mois

      Et à manger la banane de jojolezozo

      • Avatar commentaire
        Dah 2 mois

        Sieur Olla Oumar
        Pour être honnête avec vous, je dois vous dire avec tous mes respects que vous êtes loin de peser le poids de Jojo sur ce forum…

        Vous avez l’air ridicule

        • Avatar commentaire
          OLLA OUMAR 2 mois

          Parole d’un dah sans royaume

          • Avatar commentaire
            Dah 2 mois

            Vous m’aviez l’air extrèmement d’une jalousie sans précédente. Tout cela parce-que le sieur Agadjavidjidji avait justement souligné qu’il est l’un des éléments essentiels du forum?

            Même si je ne commente pas souvent, détrompez vous, je suis les chronologies des débats…

            Soyez autant rationnel que lui et vous serez côté comme référence Monsieur Olla, ce qui n’est pas actuellement le cas.

            N’avez vous rien à faire de vos journées? Ce n’est qu’une question..

          • Avatar commentaire
            Dah 2 mois

            Pardon: veuillez lire (quoté) à la place de (côté)

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 2 mois

            Dah , qui soutien agadjavi , ceci explique cela , comme le dirait les ivoiriens , c’est du ” sefonisme ” pour ne pas dire régionalisme .
            Restez entre vous les cromagnons ” soglomicidaires ” l’histoire tragique de DAN , et de ADANDOZAN vous poursuivant

  • Avatar commentaire
    TGV 2 mois

    Ne venez pas me dire encore que cest de lacharnemnt contre une persone??!!

    • Avatar commentaire
      Gombo offline 2 mois

      On ne va pas pleurer pour Saley…
      Mai il est clair que la machine est en marche pour priver d’éventuels opposants de leur pompes à fric…
      Saley aurait dû vendre sa license depuis belle lurette et engranger les sous comme ADJOVI Séverin…
      Tous ces gens sont des rapaces , mais ne venez pas nous faire croire que Talon est mieux que les autres ou qu’il veut mettre de l’ordre…
      Consolider sa main mise et celle de ses amis sur l’économie oui
      Attendons de voir à qui cette licence va être cèdre et à quelles conditions…