Malversations financières: Avant la tenue des procès, considérer la présomption d’innocence

Malversations financières: Avant la tenue des procès, considérer la présomption d’innocence

A chaque fois que le gouvernement rend publics des noms de quelques personnalités présentées comme auteurs des malversations financières, certains acteurs de la société s’empressent d’établir leur culpabilité en apportant des arguments pour le démontrer.

Bénin : D’importantes décisions politiques et économiques prises

Sans attendre la tenue des procès qui devront déterminer la culpabilité ou non des mis en cause dans le cadre de la lutte contre l’impunité, les acteurs de toutes sortes parmi lesquels des hommes de médias, précèdent déjà la justice en déclarant coupables les personnes citées par le gouvernement comme étant auteurs de malversations financières. Pourtant avant la tenue des procès proprement dits, chacun de ces accusés devrait bénéficier de la présomption d’innocence.

C’est alors que des qualificatifs péjoratifs et déshonorants sont utilisés, tendant à les présenter aux yeux de l’opinion comme étant des délinquants socioéconomiques qui devraient recevoir châtiment suprême. Il en a été ainsi pour des personnes citées dans le rapport d’audit sur la gestion des campagnes cotonnières de 2013 à 2016, puis du maire de Porto-Novo et ses collaborateurs. Plus récemment encore, la suspension du maire de Cotonou et l’indexation de Komi Koutché sur une autre affaire relative à la gestion du fonds national pour la micro finance. Ces actes de condamnation des mis en cause avant la tenue des procès constituent une entorse grave au sacré principe de la présomption d’innocence, prévu par le nouveau code de procédure pénale.

Cette présomption d’innocence est reconnue à tout mis en cause avant qu’un jugement dans le cadre d’un procès ne le déclare expressément coupable. Même lorsque le gouvernement rend publique une liste de personnes accablées par un rapport d’audit, il faut garder présent à l’esprit que ces personnes à cette étape de la procédure ne sont pas encore coupables de quoi que ce soit. Il convient donc que la différence soit établie entre l’accusation et la culpabilité.

Etre accusé, c’est être soupçonné ou présenté comme auteur d’un forfait, mais la culpabilité ne peut être établie qu’au cours d’un procès au terme duquel le juge déclare l’accusé coupable des faits qui lui sont reprochés. Ce ne sont donc pas les conclusions d’une commission, d’un rapport d’audit ou d’une quelconque enquête commanditée par le gouvernement qui doivent servir de fondement pour déclarer coupable un accusé sur une question donnée.

C’est aux hommes de médias qu’il revient dans leur rôle d’éveilleur de conscience à travers l’information juste, de sensibiliser les populations sur ce préalable. La présomption d’innocence n’est pas un privilège exclusif, il est plutôt universel. Certaines personnalités aux affaires aujourd’hui ont été citées hier dans des affaires comme étant auteurs des faits présentés comme très graves. Mais après procès, leur implication n’a pas pu être prouvée.

Loin de déclarer les actuels mis en cause dores et déjà innocents, nous entendons simplement rappeler qu’il leur soit reconnus la présomption d’innocence en attendant qu’un procès les déclare coupable ou non. Le faire, c’est aussi faire confiance à la justice et se réserver de prononcer des sentences à sa place

Commentaires

Commentaires du site 6
  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    La présomption d’innocence, respecter la présomption d’innocence.

    Tel a été mon crédo tout le temps ici sur ce Forum.

    Je l’ai réclamé pour Talon, alors que Yayi Boni la’avait jeté aux chiens et à pâture Avec des accusations grotesques.

    Je la réclame aussi pour les Soglos.

    Car sans respect de la présomption d’innocence, tout est faussé et nous ne saurions jamais bâtir un état de droit.

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      @ Napoléon1. Il y a la loi et l’esprit dans lequel cette loi est appliquée. La France, patrie des droits de l’homme est très loin de respecter cette présomption d’innocence car les journalistes français ont des contacts dans tous les milieux. Doit-on leur reprocher de faire du zèle ? S’agissant du Benin, nous savons tous que garder un secret est très difficile et nos journalistes ont tendance à en profiter. Nous devons savoir que lorsqu’on devient un personnage public il faut tout prendre : ” les moments de gloire comme ceux de traversée du désert”. Si cela ne plait pas à certains, le mieux pour ces personnes est de “rendre leur tablier” et d’aller se terrer dans un bureau sombre et mal aéré.

  • Avatar commentaire
    Tundé 3 mois

    Une très belle approche à partager avec les journaleux de Ajavon FM 106 qui , à toutes les décisions du gouvernement se servent de stratégies insidieuses, pour manipuler l’opinion.

    Quand les Abalo et Nahum font leur zigoto, sur leur plateau et les plateaux des confrères, et qui accusent , à tous les coups le gouvernement, ils se comportent comme des apprentis sorciers qui tronquent leur toge de journaliste pour des griots qui font la promotion de leur employeur dans l’arene politique.

    Au dela des aspects juridiques, la présomption d’innocence et la présomption de bonne foi sont des régulateurs sociaux pour les fautes et offenses commises et elles préparent à reconnaissance des tords et au Pardon.
    Les hommes de média jettent en pâture à l’opinion, les gouvernants et les accusés sans aucune preuve et sans procès.

    Bon article.

    Vous bloquez de plus en plus mes commentaires. C’est bizarre !

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane 3 mois

    Hummmm
    Pas mal comme article

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 mois

    Malversations financières: Avant la tenue des procès, considérer la présomption d’innocence
    LA PRESOMPTION D’INNOCENCE N’EST PAS DANS LE DICTIONNAIRE AFRICAIN .
    SI TU VOTES POUR UN POLITICIEN AFRICAIN ET QUE CE DERNIER PRENDS LE POUVOIR , TU PEUX TU.ER SA MAMAN APRES , IL VA FERMER LES YEUX .
    LAISSEZ TALON FAIRE CE QU’IL VEUT .
    LA NATURE DIRA QUI A RAISON ET LE MONDE SERA ETONNE DE LA COLERE DIVINE .
    APRES AVOIR ECHOUE D’UNE SECONDE A EMPOISONNER YAYI BONI , APRES AVOIR PROMU TOUS LES EMPOISONNEURS, TALON VIENT MAINTENANT FAIRE L’ANGE-BLANC SAINT POUR MONTRER AUX BENINOIS QU’IL EST BON .
    ON VERRA DIRA ROSINE SOGLO : SOIT IL ME TU.E , SOIS JE LE TU.E PAROLE DE MEME ROSINE !
    SI AZANNAI ET GANIOU SOGLO DECLENCHENT LEUR GANGS CELEBRES , ALORS TALON EST FICHU .
    DE TOUTES LES MANIERES , TALON N’EST PLUS EN SECURITE !

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      La nature, Dieu… Racontez vos salades mais laissez la nature et Dieu en dehors de cela. La vie, la nature sont gouvernés par le hasard. Ensuite les hommes vertueux ou immoraux posent des actes et en subissent les conséquences