Malawi: Mandat d’arrêt émis contre l’ancienne présidente Joyce Banda

Malawi: Mandat d’arrêt émis contre l’ancienne présidente Joyce BandaPhoto Credit: By Neil Raja

Coup de tonnerre au Malawi. L'ancienne présidente du Malawi, Joyce Banda, est cité dans une affaire de corruption dénommée « Cashgate » au moment où elle était aux affaires. Cette affaire a éclaté l'année dernière après un audit.

Malawi – “Cashgate”: 68 fonctionnaires limogés

En exil depuis son échec aux dernières présidentielles dans le pays en 2014, l’ancienne présidente du Malawi, Joyce Banda est cité dans une affaire de corruption dans laquelle d’autres noms de personnalités du pays sont impliqués.

30 millions de dollars. C’est le montant annoncé après un audit commandité l’année dernière qui révèle des malversations dans l’administration publique en 2013. Certaines personnalités sont même emprisonnées depuis l’éclatement de cette affaire. Depuis, les partenaires techniques et financiers du pays ont réduits l’aide d’environ 150 Millions de dollars.

Lundi dernier, la police a émis un mandat d’arrêt contre l’ancienne présidente épinglé dans cette nébuleuse affaire de malversation. Selon le porte parole de la police, des éléments fiables ont permettent d’établir un lien avec l’ancienne présidente, Joyce Banda,soupçonné d’être au coeur d’une vaste opération de blanchiment d’argent et détournement de fonds publics.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Le Boss 2 semaines

    QUAND ON DERANGE LE SYSTEME EN PLACE IL FAUT VOUS REDUIRE A VOTRE PLUS PETITE EXPRESSION.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 3 semaines

    C’EST EN AFRIQUE QU’ON VOIT DE CES CHASSES AUX SORCIERES .
    LEHADY , ADJAVON ET AUTRES NE ME DIRONT PAS LE CONTRAIRE !