Selon une de ses assistantes : « c’est irrespectueux » de s’interroger sur l’état de santé de Buhari

Selon une de ses assistantes : « c’est irrespectueux » de s’interroger sur l’état de santé de Buhari

Lauretta Onochie, assistante personnelle de Muhammadu Buhari pour les réseaux sociaux a livré une interview hallucinante dans laquelle elle a tout fait pour culpabiliser les citoyens nigérians qui s'interrogent sur l'état de santé réel du président nigérian.

Au Nigéria, la santé de Buhari inquiète de plus en plus

Selon Mme Lauretta Onochie, interviewée sur Channels TV, certains nigérians dépassent les bornes. Elle accuse ainsi ces derniers de ne pas respecter le président Buhari qui suit actuellement des soins à Londres. Pour rappel, depuis près de 90 jours, le président nigérian est hospitalisé à Londres pour des problèmes de santé non révélés au grand public.

Depuis, le vice-président Yemi Osinbajo assure l’intérim dans le pays. Une situation très critiquée notamment par l’opposition qui estime que le président Buhari devrait carrément démissionner. Face à ce tollé, son assistante personnelle a décidé de voler à son secours, mais de manière plutôt inédite :

« Je ne sais pas pourquoi quelqu’un devrait être irrespectueux en demandant les détails concernant son état de santé. Comme nous le disons, nous avons un président par intérim (…) le président Buhari est un citoyen lambda en ce moment précis. Nous n’avons pas le droit et il est très irrespectueux pour quiconque de demander son état de santé. Au Royaume-Uni, d’où je viens, personne ne libérerait le dossier de santé de quelqu’un à un autre, même pas les membres de leur famille, sauf si la personne décide d’approuver. La prérogative de parler de sa maladie ne concerne que le président Buhari. S’il choisit, c’est un choix. C’est très irrespectueux et très intrusif. Nous entrons dans sa vie privée. Il a aussi des droits en tant que citoyen du Nigeria. Ce n’est pas juste, pas approprié. Tout le monde peut tomber malade à un moment donné » a t-elle affirmé

Une déclaration qui a depuis provoqué la colère des nigérians sur les réseaux sociaux.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 2 mois

    JOELPLOMBIER , TU M’ETONNES UN PEU …
    TU DEVIENS PRESIDENT , ALORS TA VIE N’ES PLUS PRIVEE .
    BUHARI DOIT LE SAVOIR AVEC CETTE ASSISTANTE DE JE NE SAIS QUOI .
    SI LA SANTE DOIT RESTER DANS LE COUVENT , ALORS QU’IL SE DECHARGE DU POUVOIR ET ON N’EN REPARLERA PLUS .

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 mois

    Et pourtant ce que dit cette dame est une vérité universelle. Buhari a ses droits en tant que citoyen . On ne peut mettre sur la place publique son carnet de santé fut-il président de la République. Une indécence.
    On suppute et suppose en Afrique sur l’état de santé d’un président. Une honte. Merci à cette dame pour cette petite leçon magistrale de savoir vivre aux Nigérians. Les Béninois s’en inspireront aussi. Ce que je crois.