PAG : L’outil et la preuve d’une propagande de trop

PAG : L’outil et la preuve d’une propagande de trop

Depuis quelques mois, le gouvernement Patrice Talon a entamé une  communication tous azimuts autour de son programme d’actions.Cela amène certains membres du gouvernement à sillonner quelques localités du Bénin pour annoncer la bonne nouvelle aux populations.

Bénin : Le gouvernement veut investir plus de 300 milliards dans le social

Comme pour dire que la République est en marche et que le pays va enfin sortir de sa torpeur. Mais dans les faits, c’est une propagande qui ne dit pas son nom. Les erreurs dénoncées hier se répètent sous la rupture avec tambours et trompettes. Du changement à la rupture en passant par la refondation, le mode de communication, après quelques mois de flottement n’aura pas beaucoup changé.

Les Béninois avaient reproché au régime du président Boni Yayi, de verser dans une communication agressive, propagandiste, qui ennuie. Avec le nouveau départ, on a promis de changer la donne et faire les choses dans les normes. Curieusement et très tôt, le peuple a été privé d’informations nécessaires, le minimum pouvant permettre aux uns et aux autres d’avoir des éléments d’appréciation sur la nouvelle administration. Dès lors, les  actions du gouvernement ne sont pas révélées au public, les activités, sorties ou voyages du Chef de l’Etat ne sont pas du tout relayés par les médias. Les grandes décisions au sommet de l’Etat et dont l’application nécessite la participation ou l’implication des citoyens sont difficiles d’accès. C’est un style propre au chantre de la rupture qui a souvent préféré travailler dans la discrétion. La preuve, au cours de l’émission ‘’Bénin Révélé’’ en avril dernier où le président de la République s’est prononcé sur des sujets qui relèvent du domaine de l’intérêt national, notamment la révision de la Constitution, Patrice Talon avait déclaré :

« je n’aime pas l’autosatisfaction et puis je suis aussi malheureusement un homme un peu timide. Ce qui fait que ce qui va bien pour moi, je ne m’attarde pas là-dessus. Je cherche à améliorer au quotidien. Si je dois communiquer, je trouve parfois un peu de pudeur à communiquer sur mes succès, c’est pour ça que  personne ne sait que la production cotonnière a atteint et dépassé les 400 000 tonnes de coton graine, le record historique ».

Il a fallu que certains citoyens donnent de la voix  pour que le gouvernement revoie sa copie. C’est ainsi que Talon et son équipe ont décidé de faire les choses autrement. Malheureusement, on constate que les mêmes qui hier ont reproché à Yayi de cultiver le culte de la personnalité, de faire de la propagande, de la communication exagérée ont choisi d’utiliser les mêmes canaux pour commettre des erreurs d’une extrême gravité au plan de la communication. Evidemment, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Le programme d’actions du gouvernement (Pag) est désormais l’élément autour duquel les meetings et les déclarations de soutien se font.

Le Pag pour séduire le peuple

Depuis que la prise en compte du projet de révision constitutionnelle a échoué au parlement, le président de la République a lui-même déclaré qu’il va désormais faire de la politique. C’est ce qui explique peut-être le fait que le gouvernement a entamé des tours de villes pour sensibiliser les populations autour des projets contenus dans sonPag.

Par ailleurs, il suffit qu’un Béninois fasse un exploit (Collectif ou individuel) dans un domaine pour qu’on fasse de la publicité autour, afin de montrer que le Pag est en marche. Il suffit que des travaux soient lancés ou que des pierres soient posées pour qu’on dise que le pays va bien et se développe aujourd’hui  plus qu’hier. On  fait croire à une population majoritairement analphabète, que tous les moyens sont mobilisés et que bientôt leur quotidien va changer dans tel ou tel secteur. En vérité, avec la crise qui sévit au pays, les Béninois ont hâte de voir du concret. Ils brûlent d’impatience de voir un changement dans la rupture.

Ce changement ne sera peut-être pas pour demain parce que les projets viennent d’être lancés et il leur faut du temps pour prendre corps. Mais ce qui est sûr et le Chef de l’Etat l’a une fois encore souligné lors de l’émission ‘’Bénin Révélé’’ en avril dernier, il tient compte de la souffrance de ses concitoyens qui n’ont pas la patience d’attendre, parce que socialement il faut aussi apporter des réponses immédiates.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 mois

    “Il communique seulement sur ce qu’il pense faire…” Même pas. Il communique sur ce qu’il voudrait que les béninois pensent, qu’il va faire.

    Et ça ce n’est que pour gagner le temps nécessaire à éliminer tout ce(ux) qui potentiellement, pourrai(en)t représenter une concurrence sérieuse pour les élections à venir.

    Très politicien Français des années 88 à 2017, que les électeurs et “République en marche” viennent de sortir du jeu finalement.

    On passe l’essentiel de son temps à jouer des coudes entre soi et avec les types d’en face, pour être sûr qu’on gagnera, dans son camp et à la fin, faute de concurrent valable.

    Le reste du temps, on croque tout ce qui passe à portée. Pour le reste on bavasse avec des annonces qui font parler les gens; en attendant les élections dont on travaille à éliminer les autres prétendants.

  • Avatar commentaire
    Hippo 2 mois

    ?????

  • Avatar commentaire
    Hippo 2 mois

    Il fut un temps ou les journalistes de la NT parlait avec despect sur la normo-communication, que le gouvernement actuel ne communique point. Dés lors que le gouvernement le fait, alors on parle de propagande.

    • Avatar commentaire
      Ano 2 mois

      Laisse les mon cher. ils n’ont encore rien entendu ni vu

  • Avatar commentaire
    Hippo 2 mois

    Ou est passé mon commentaire

  • Avatar commentaire
    Jean 2 mois

    Article mal inspiré.

  • Avatar commentaire
    Hippo 2 mois

    Mon commentaire???

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji 2 mois

    Appelez le comme vous voulez mais on ne peut pas reprocher à un gouvernement de communiquer sur ce qu’il fait. Entre le populisme brouillon de Yayi et la soit disante normo communication prônée par certains au début et qui veut que même un simple communiqué du conseil des ministres soit reservé aux “initiés”, il faut bien trouver un juste équilibre. Laisser la sphère publique à la merci de la machine de l’intox et de la désinformation est une approche suicidaire. Heureusement que les communicants de la Marina l’ont enfin compris.

    • Avatar commentaire
      sonagnon 2 mois

      Ici ce gouvernement ne communique pas sur ce qu’il fait.
      Il communique seulement sur ce qu’il pense faire, il y a une nuance !!!

      Et seuls les marchands d’illusion parlent abandonnement de ce qu’ils veulent faire.

      Qu’ils parlent de ce qu’ils font, il n’y a que les casses des entreprises publiques comme privées, les étalages des bonnes dames, des opposants politiques, les audits ciblés et les entreprises de Patrice TALON qui prennent tout dans le pays.

      Nous voyons tout ça, qu’on en discute et vous verrez que le peuple béninois s’est bien trompé de dirigeant en la personne de Patrice TALON.

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 2 mois

    LE [ PAG ] EST ;
    P = poudre
    A = AUX yeux
    G = des GENS
    LE PAG DE TALON EST DE LA POUDRE AUX YEUX DES GENS .
    YAYI BONI NE RESTAIT PAS A LA PRESIDENCE . IL ETAIT SUR LE TERRAIN ET EN 6 MOIS DE GOUVERNANCE LES REALISATIONS ETONNAIENT LES GENS A TEL POINT QUE LA BENINOISERIE L’A TRAITE DE GOUVERNEMENT VENTILATEUR .
    DITES -MOI CE QU;A REALISE TALON DEPUIS SON ARRIVEE .
    MEME LE PROJET BENIN -TAXI OU TAXI BENIN , OU TAXI TALON OU TAXI TOBOULA ETAIT UNE REALISATION DU REGIME YAYI .

    • Avatar commentaire
      Totchénagnon 2 mois

      Vous adorez la politique spectacle. Un bon chef n’a pas besoin d’être à longueur de journée sur le terrain, mais doit être visible par les résultats des actions fortes qu’il mène. C’est vrai que les temps sont durs. Mais nous ramener chaque fois en arrière pour montrer qu’on était mieux qu’hier n’est pas juste. Qui sème dans les larmes, se réjouira à l’ombre. Vivement que les fruits tiennent la promesse des fleurs.

    • Avatar commentaire
      Karl 2 mois

      Franck M Makon, laisses-les se révéler eux-mêmes. Ils critiquent Yayi, prennent ses projets, annoncent des suspensions, distraient le peuple par des soi-disant bilans ou audits, ils constatent que leur politique est antisociale et fait monter la tension sociale et vlam, les mêmes projets reviennent par une propagande malsaine et ils disent qu’ils réalisent leur PAG. Ayant compris que le disque est raye, depuis quelque temps, ils vulgarisent les réalisations contenues dans leur PAG. Seulement rien de concrets sur le terrain. Des promesses et toujours des promesses après 16 mois de gestion.