Bénin : « Nous avons un problème d’application, de suivi et d’évaluation des textes » selon Gustave Sonon

Bénin : « Nous avons un problème d’application, de suivi et d’évaluation des textes » selon Gustave Sonon

L’ancien ministre d’Etat chargé des travaux publics et ancien parlementaire était l’invité de l’émission « questions actuelles » de la station de radio Capp fm. Il s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité notamment la vie des partis politiques.

Bénin : La majorité de 59 députés « ira plus loin » selon Me Migan

Après 57 ans d’indépendance le Bénin a toujours de problème en ce qui concerne l’organisation et le fonctionnement des partis politiques. La tendance est certes à la réforme du système partisan, mais Gustave Sonon constate qu’on veut régler la question des textes par rapport aux hommes, et aux actes qu’ils posent.

La récente brouille entre le maire Léhady Soglo et le préfet Modeste Toboula en est une illustration selon l’hôte de Lucien Dossou. En effet, l’invité a assuré avoir joué les cassandres dès que le gouvernement a mis en place l’effectivité des douze préfectures.

« J’ai eu à prédire qu’il y aura crash entre le maire de Cotonou et le préfet du Littoral », a laissé entendre l’ancien ministre, qui relève une confusion au niveau des limites administratives.

Légèreté dans l’application de la charte des partis politiques

« Nous n’avons pas un problème de texte au Bénin, nous avons beaucoup plus un problème d’application des textes, un problème de suivi et d’évaluation de ces différents textes » a mentionné Gustave Sonon.

Les guéguerres constatées au sein des partis politiques pourraient être réglées si les articles de la charte sont bien suivis et respectés. Il a souhaité que les acteurs de la société civile s’intéressent au compte annuel des partis politiques qui est déposé au ministères des finances, au ministère de l’intérieur et à la cour suprême. Une évaluation à ce niveau va permettre, selon l’ancien ministre de voir un peu comment les choses sont respectées.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Jean 1 semaine

    Les mêmes en déambulation chaque dimanche de radio en radio avec le même discours.

    • Avatar commentaire
      Tundé 1 semaine

      Vraiment on est fatigué. Cet homme n’a t il pas un travail ? Un métier ? Tout le temps en divagation