Bénin : La réhabilitation de l’axe Dassa-Savalou-Djougou bientôt une réalité

Bénin : La réhabilitation de l’axe Dassa-Savalou-Djougou bientôt une réalité

Le ministre des infrastructures et des transports Hervé Hêhomey a procédé ce vendredi 4 août 2017 dans la commune de Savalou au lancement des travaux de réhabilitation de la route Dassa-Savalou-Djougou.

Construction du pont de Tovègbamè: Le ministre Hervé Hèhomey lance les travaux

Il était accompagné pour la circonstance de ses homologues de l’économie numérique et de la communication Rafiatou Monrou et de l’enseignement supérieur Marie-Odile Attanasso.

Le dévoilement du panneau de matérialisation du lancement officiel des travaux a été fait ce jour par le ministre des infrastructures et des transports Hervé Hêhomey. Ceci en présence du directeur général des infrastructures Jacques Ayadji et du maire de la commune de Savalou, Prospère Iroukoura.

D’un coût total de près de 162 milliards de francs CFA pour 280km les travaux seront exécutés par la société Ebomaf SA, de même que les bretelles Bassila-Manigri, Prèkètè frontière du Togo et Bassila-frontière du Togo. A en croire le ministre Hervé Hêhomey, la réalisation de ce projet d’aménagement et de réhabilitation va permettre d’améliorer les conditions et le coût des transports des personnes et des biens.

Pour le maire de la commune de Savalou, Prospère Iroukoura, la route étant un facteur de développement, la réalisation la route Dassa-Savalou-Djougou va soulager les peines des usagers et booster l’économie béninoise, mais celle des pays voisins comme le Burkina-Faso,  le Mali et le Togo.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 semaines

    Au moins à force d’échanges, parfois véhéments, tous les forumistes partagent-ils la même interprétation d’une communication par, et à l’usage des sots:

    -Bientôt ceci,
    -réunion préparatoire au projet de réalisation de cela,
    -première pierre ici ou là,
    -nième “explications” du P(iège) A G(oudjos)…

    D’inauguration, de lancement de production, point ! Jamais !

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      J’ai eu à le souligner..dans l’un de mes posts..

      En afrique..et plus particulièrement chez nous au benin…on passe plus de temps. à organiser..des colloques,des symposiumns,des réunions d’explications,des congres,des tournées du vulgarisation…dont les résultats des travaux..iront directement..dans les tiroirs

      Les grandes messes…aussi…n’ont aucune pertinences…en dehors des perdiems..que se font des cadres des ministères..

      Plus de trente ans..en europe..moi je ne vois jamais des imbecilités..paraeilles

      Quelqu’un a parlé de deserts de compétences..à juste titre..et moi j’ajoute..que tout celà c’est pour cacher..les carences intelectuelles..qui nous caractérisent…un point c’est tout

  • Avatar commentaire
    Maou 2 semaines

    Oh! Les pistes du Benin.
    Un pays où les routes bitumées n’existe que de nom. Il suffit d’observer les routes bitumées ici en Europe lors des travaux de surfaçage pour s’en rendre compte. En effet, les rues de quartier, c’est à dire celles destinées à supporter les des véhicules légers ou des camions ordinaire ont une couche interne faite de béton arme sur laquelle est étalé le bitume. C’est justement cette couche supérieure qui est remplacée lors des travaux de surfaçage.
    Au Benin, le bitume est étalé directement sur la terre compactée. Ainsi nos routes ne tiennent pas plus de 3 à 4 ans. La conséquence sur le cas précis du tronçons Dassa- Savalou-Djougou lorsqu’il est impraticable, c’est de joindre Cotonou au départ de Djougou en passant par Parakou ou N’Dali-Parakou ou encore en passant par Kara et Lome.
    Malgré la médiocrité de la qualité de nos routes au Benin en particulier et plus généralement en Afrique noire, leurs constructions sont plus onéreuses que celles construites en Europe. Pourquoi!!!!!
    Je dois en toute honnêteté reconnaître que la Parakou-Save, construite par une société chinoise et dont le contrôle technique a été assuré par les allemand a pu servir beaucoup plus longtemps que

  • Avatar commentaire

    tout ceci n’est rien d’autre que les projets bouclés et financier par l’ancien régime, donc cessez de mentir au peuple

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 semaines

    Des incantations , du saupoudrage , des effets d’annonces , tels sont les programmes d’action du gouvernement des ruptu.c.ons , leur PAG

    • Avatar commentaire
      Dagbalaye 2 semaines

      Oiseaux de mauvais augures tu vas passer toute ta vie à critiquer tous les régimes bête

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 2 semaines

        Même des anonymes vous répondent plus haut , tchrous !
        Alors votre budget de 2010 milliards pour 2017 que nous disons irréaliste et irréalisable , c’est aussi critiqué ?

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 2 semaines

        Dagba , tu ne peux savoir comment je jouis quand je critique ce régime de ruptu.c.ons

  • Avatar commentaire
    Bossouko 2 semaines

    MON CHER PATIENCE ! TOUT IRA BIEN!

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 2 semaines

    Bénin : La réhabilitation de l’axe Dassa-Savalou-Djougou bientôt une réalité
    LA RUPTURE PRENDS LES BENINOIS POUR DES BAMBINS EN UTILISANT LE MOT [ BIENTOT ]
    BIENTOT TU SERAS MILLIONNAIRE…
    BIENTOT TU TE MARIERAS A LA PLUS BELLE DU MONDE …
    BIENTOT TU GAGNERAS A LA LOTERIE …
    BIENTOT
    BIENTOT
    BIENTOT JUSQU’A NOTRE VIEILLESSE .

  • Avatar commentaire

    La rupture en marche!!