Pour un général nord-coréen, Donald Trump a perdu la raison

Pour un général nord-coréen, Donald Trump a perdu la raisonKCNA/CHINE NOUVELLE/SIPA/

En Corée du nord, on a très peu apprécié les menaces du président américain faites sur le réseau social Twitter. Quelques heures après les escalades verbales de part et d'autre, Pyongyang n'a toujours pas digéré les propos de Donald Trump.

Tir d’un nouveau missile en Corée du nord : Trump étudie des options militaires

Alors que le pays avait déclaré qu’il se préparait à l’éventualité de tirer des missiles vers une île américaine, on en sait un peu plus sur les éventuelles démarches des militaires nord-coréens.

En effet d’après l’agence de presse officielle, en guise d’avertissement le pays pourrait tirer des missiles en direction de l’île américaine de Guam dans un premier temps. Les missiles survoleraient le Japon avant d’atterrir dans les eaux internationales, à 40 km de Guam.

Une annonce qui a d’ores et déjà irrité les autorités japonaises qui ne souhaitent pas voir des missiles nord-coréens survoler leur territoire. Cette décision la Corée du Nord l’a prise parce que «seule la force absolue» pourra faire fléchir le président Trump selon Rak-Gyom, un général de l’armée de Pyongyang.

«Un dialogue sensé n’est pas possible avec un gars comme ça qui a perdu la raison» a-t-il complété.

Si jamais ces missiles étaient effectivement tirés vers l’île de Guam, cela aggraverait sans aucun doute la tension dans la péninsule coréenne.

Commentaires

Commentaires du site 0