Venezuela : Maduro dénonce une agression impérialiste

Venezuela : Maduro dénonce une agression impérialisteCredit Photo: Mundo24

Le Venezuela est empêtré dans une crise politique qui suscite des réactions de la part de la communauté internationale. Plusieurs pays d'Amérique latine avaient d'ailleurs rejeté l'élection de l'assemblée constituante organisée en Juillet dernier.

Lutte contre le financement du Terrorisme: Trump annonce la création d’un centre

Aux Usa, le Président Trump a quant lui dénoncé un recul de la démocratie et a envisagé l’option militaire si possible pour rétablir l’ordre. Depuis, la tension monte entre le Vénézuela et les Etats Unis d’Amerique de Donald Trump.

Après les menaces du Président américain, Nicolas Maduro, le président vénézuélien a animé une conférence de presse pour selon lui se faire entendre partout dans le monde et apporté sa part de vérité. S’il reconnaît que les relations entre son pays le Venezuela et les Etats Unis d’Amérique sont au beau fixe, Nicolas Maduro pense que les relations avec le gouvernement américain se sont dégradées.

Il fait noter que depuis que le Président Trump a pris service, il a toujours transmis des messages de respect. A l’en croire, le Venezuela serait sujet à une agression impérialiste alors qu’elle ne dispose pas d’arme nucléaire encore moins des bases militaires ou un plan pour extraire des richesses pétrolières. Il souligne également que son pays n’a jamais attaqué un autre état.

Du soutien pour le Venezuela

Même si la crise politique dans le pays est palpable. Nicolas Maduro a reçu du soutien depuis les dernières déclarations du président Américain. En effet, le conseil latino-américain des sciences sociales a fait une déclaration il y a quelques jours contre une intervention militaire au Venezuela. Au cours de sa conférence de presse, le président vénézuélien a insisté sur cette déclaration et fait noter que le Vénézuéla a reçu du soutien de la part de la communauté internationale.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    AICO 1 semaine

    SVP lir le Art 5, 347 et 348 de la Constitution National de Venzuela. La Assemblée National Constituent est tout a fait légal et est pour 2 ans le suprême pouvoir DEL etat. Cependant la ANC déjà a coordine la convivence avec le 5 pouvoirs public de Venezuela. Malgré le Parlement contrôle pour la opposition a refuse la sentence de la Court Suprême de Justice pour tant le Parlement est en desobedience a la loi del Venezuela. Cest ca la réalité, mes amis

  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 1 mois

    JE NE SAIS PAS POURQUOI DONALD TRUMP METS DU TEMPS A RENVOYER DU POUVOIR…PARDON A CHASSER A COUP DE CANON CE CHAUFFEUR DE TAXI-BUS .
    DANS TOUS LES PAYS DU MONDE ET SURTOUT DEMOCRATIQUE , L’ASSEMBLEE CONTROLE L’EXECUTIF.
    SAUF AU VENEZUELA OU L’ASSEMBLEE EST DISSOUTE ET UNE AUTRE ASSEMBLEE DITE CONSTITUANTE A ETE MISE EN PLACE AVEC A LA CLE 100% DE DEPUTES ACQUIS A SA CAUSE.
    C’EST CELA ;LA DEMOCRATIE ?
    IL FAUT ETRE CHAUFFEUR DE BUS ET PAR MAGI PARVENU AU POUVOIR POUR AGIR AINSI .
    IL FAIT HONTE A TOUS LES CHAUFFEURS AU MONDE.

    • Avatar commentaire
      Jean 1 mois

      Tu n’as rien compris rien de la politique internationale. Reste dans ton coin et occupe toi de Talon, Yayi Boni, Ajavon, Soglo et autres.

      • Avatar commentaire
        aziz 1 mois

        Franck…dès qu’il s’en piffre du pkété de cochon chez adé..il devient fou