Bénin : 56,9% de béninois victimes de l’analphabétisme selon Lucien Kokou

Bénin : 56,9% de béninois victimes de l’analphabétisme selon Lucien Kokou

Dans son message à la nation en prélude à la célébration de la journée internationale de l’alphabétisation, le ministre des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle Lucien Kokou a fait le bilan des actions engagées par le gouvernement.

Statuts particuliers des enseignants : les avant-projets d’arrêtés d’application mis en étude

Si le Bénin est à la 52ème édition de la journée internationale de l’alphabétisation, les réformes engagées peinent à porter leurs fruits. Mieux, « 56,9% de nos compatriotes en sont encore victimes » a signifié le ministre Lucien Kokou, qui ajoute que les moyens utilisés sont loin de répondre aux engagements pris dans le cadre de l’atteinte de l’objectif de développement durable.

Il s’agit selon Lucien Kokou de faire en sorte que d’ici à l’horizon 2030, tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes sache lire, écrire et compter. Par ailleurs, il fait savoir que le gouvernement, dans son programme d’action s’est engagé à assurer l’accélération de l’alphabétisation. Une série de réformes a été déjà entreprise au niveau du ministère des enseignements secondaire technique et de la formation professionnelle, qui vise à faire de l’alphabétisation un outil de réintégration des jeunes.

Aussi a-t-il souligné qu’une place de choix est accordée aux technologies de l’information et de la communication pour que ces analphabètes ne soient pas en marge de la révolution du numérique.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    CODJO ATAKOUN 2 mois

    Drôles de statistiques qui donnent comme résultat 56,9 % un peu comme les prix d’articles lorsqu’on ne veut pas écrire 57. On se demande d’ailleurs comment notre homme a eu cette révélation !

  • Avatar commentaire
    Joeleplombier 2 mois

    Il est marrant ce Kokou de ministre en nous rafraîchissant la mémoire sur l’illettrisme et l’analphabétisme dans notre pays.
    Ce garçon vient dans un monde en retard. Désert de compétence dites-vous ???? C’est également au sommet de l’Etat. Tchrous !!!!!!!

    • Avatar commentaire
      CODJO ATAKOUN 2 mois

      C’est l’histoire de l’œil, de la paille et de la poutre. Cela est bien connu par celui qui le premier a parle de désert de compétences et qui n’est pas très regardant en embauchant ses collaborateurs.

  • Avatar commentaire
    Averti 2 mois

    Est ce le pourcentage des analphabètes au Bénin ou des victimes de l’analphabétisme au Bénin?
    On s’entend que les victimes sont ceux et celles sur qui le phénomène a des conséquences néfastes