Affaire Ajavon-Ouverture d’une enquête judiciaire: Me Kato Atita dénonce l’opposition du procureur

Affaire Ajavon-Ouverture d’une enquête judiciaire: Me Kato Atita dénonce l’opposition du procureur

Me Kato Atita a été reçu ce mercredi 06 septembre 2017 dans l’émission « l’invité du jour » de la radio Soleil FM. Le juriste s’est prononcé sur l’opposition du procureur de la république à l’ouverture d’une enquête judiciaire pour apporter la lumière dans l’affaire des 18 kg de cocaïne.

Affaire Ajavon au Bénin : Les révélations de Me Kato Atita sur Soleil Fm

Pour maître Kato Atita, il n’est pas normal que le procureur de la république s’oppose à l’ouverture d’une enquête judiciaire surtout quand le juge d’instruction est saisi d’une plainte avec constitution de partie civile. C’est, à en croire Me Kato Atita, ce que le juge d’instruction a rappelé au procureur de la république et lui disant qu’il est tenu d’aller jusqu’au bout.

Seulement le procureur de la république a fait appel de la décision du juge d’instruction et ils se sont retrouvés devant la chambre d’accusation qui a conforté le juge d’instruction dans sa position. Ce dernier en l’occurrence le procureur de la république a alors formulé un pourvoi en cassation a affirmé maître Kato Atita .

Pour l’avocat, le procureur de la république est entrain de violer la loi en soutenant mordicus sa position. Il croit quand même savoir ce qui l’effraie. De l’avis de Me Kato Atita, l’ouverture d’une information judiciaire va amener le juge d’instruction  au cœur de l’appareil sécuritaire de l’Etat. Il sera obligé d’interpeller tous ceux qui étaient venus accuser Sébastien Ajavon et les employés de Cajaf Comon, et ils seront amenés à dévoiler les noms de ceux qui leur ont dit de mettre la drogue dans le conteneur de Cajaf Comon pense le juriste.

Cette plainte est assez embarrassante pour le régime” poursuit  Me Kato Atita qui estime qu’elle est une torche que Sébastien Ajavon et les employés de Cajaf Comon sont en train d’allumer dans le cœur de l’appareil sécuritaire de l’Etat.

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    Tokpanou 2 mois

    C’est quand même triste qu’on empêche la vérité de s’éclater un jour.

  • Avatar commentaire

    Que lumière soit faite sur cette affaire. Le juge a quel intérêt à d’opposer à la poursuite de cette affaire?

  • Avatar commentaire
    Samuel 2 mois

    Qui ne connaît pas Kato Atita sous YAYI Boni? il n’a meme pas honte. Un défenseur du faux. Quel poulet donne assez d’argent dans le monde?????? c’est meme ridicule. YAYI meme avait dit qu’il était alerté la drogue par les Etats unis du commerce de la drogue .il a meme évoque cela pendant la campagne en mettant les deux (Talon et Ajavon) dans la meme sauce.YAYI essayait de le couvrir . Celui ci n’a pas voulu parce que il prône la rupture et le peuple a soutenu a 65%. A quand allons nous comprendre les choses qui sautent a l’œil?

    • Avatar commentaire
      Amaury 2 mois

      @Samuel,

      Est-ce que vous pouvez nous dire alors pourquoi le pouvoir refuse une enquête approfondie pour faire la lumière une fois pour toute sur l’affaire ?

    • Avatar commentaire
      Bessan 2 mois

      Si maître kato atita soutient le faux, permettez que la justice nous le démontre.

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    Que les partisans chauds chauds de Pata et de sa rupture dévouée viennent nous expliquer les raisons qui fondent l’opposition du Proc à l’ouverture d’une enquête judiciaire.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 2 mois

    Que force soit à la loi et que les juges aillent jusqu’au bout de leur démarche dans cette affaire rocambolesque.

    C’est honteux pour l’état de droit quand les services de securité puissent placer de la drogue dans un conteneur adressé à une entreprise et accusé ensuite le PDG de cette entreprise pour infraction contre le trafic des stupéfiants afin de le ruiner économiquement et de le détruire politiquement.