Atlantique Assurances Bénin: Un assureur de proximité qui s’adapte aux réalités du peuple béninois

Atlantique Assurances Bénin: Un assureur de proximité qui s’adapte aux réalités du peuple béninois

Atlantique Assurances Bénin (AAB) a officiellement lancé ses activités ce vendredi 8 septembre 2017 à Cotonou. Elle annonce être un assureur de proximité engagé à opérer autrement dans le secteur, proposant des produits innovants et adaptés aux réalités de chaque cible d’habitants du Bénin.

Le Bénin concerné par l’enquête Petrobras du Brésil

Ceci, 24h/24 partout sur le territoire national, avec une procédure particulière, rapide et fiable de règlement des sinistres.

Du nouveau dans le secteur des assurances au Bénin. La société Atlantique Assurances Bénin (AAB) s’installe. Elle a ouvert officiellement ses portes ce vendredi 8 septembre 2017 à la faveur d’une cérémonie de lancement d’activités à l’hôtel Azalaï de Cotonou en présence du Président du Groupe Atlantique, Koné Dossongui. L’AAB est une compagnie d’assurances Iardt ayant un statut de société anonyme au capital d’un milliard deux cent millions de francs Cfa. Elle est agréée depuis le 23 mars 2017 par le ministre béninois de l’économie et des finances. Elle commercialise «l’assurance automobile, santé, individuel accident, incendie et risques annexes, risques techniques, responsabilité civile, transport maritime, terrestre et aérien, voyage et autres dommages aux biens».

Pour toutes les cibles en tout temps

Sise sur l’avenue Steimnez à Cotonou, cette compagnie vient ouvrir de nouvelles pages dans le secteur des assurances au Bénin, à en croire sa directrice générale, Florence Ayivi Elégbédé. Sa particularité réside dans ce qu’elle s’engage à faire. «Nous nous engageons sur deux choses, notre raison sur le terrain» confie la directrice. Le premier, confie-t-elle, c’est de proposer des produits adaptés à toutes les cibles et d’être un assureur de proximité. Et ce, en utilisant tous les outils qui sont aujourd’hui à leur disposition sans limite géographique et horaire. «C’est-à-dire de 0 heure à 24 heures, nous serons en contact avec les assurés. Nous n’avons pas de produits prêt-à-porter. Nous, nous allons nous adapter à leurs besoins. Nous avons aujourd’hui les moyens pour le faire.» explique la Directrice.

A l’en croire, le deuxième engagement de l’AAB, c’est le règlement des sinistres. «C’est un risque de s’engager là-dessus mais nous prenons le risque parce que nous savons que nous pouvons tenir ce pari : réduire les procédures et les délais de règlement.» a-t-elle affirmé avec une forte assurance comptant non seulement sur le professionnalisme de l’équipe qu’elle dirige mais aussi sur l’appui des réassureurs internationaux qui l’accompagnent. Au-delà, la force de l’AAB réside dans son appartenance au groupe Atlantique qui dispose d’une synergie d’expérience et d’une expertise confirmée en matière d’assurances dans la zone Cima, selon Georges Wilson, Secrétaire général du Groupe.

Un pilier pour le développement du Bénin

Aux dires du Sg, ces gages que prend Atlantique Assurances Bénin proviennent en réalité de la vision du Groupe Atlantique à faire des assurés, de véritables partenaires pour contribuer ensemble à l’édification d’une économie forte au Bénin. C’est entres autres, ce qui a motivé le gouvernement béninois à lui octroyer l’agrément au Bénin, d’après le Secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, Joël Eloge Zodjihoué. «L’agrément octroyé à Atlantique assurances Bénin s’inscrit dans un objectif de développement du secteur des assurances pour permettre à celui-ci de jouer pleinement son rôle de levier économique et social dans notre pays», confie le Sg. Il ajoute : «En tant qu’investisseur institutionnel, l’entreprise d’assurance devra contribuer davantage à la mobilisation de ressources tant pour les projets du domaine public que du domaine privé. Elle constitue des piliers sécuritaires qui devront porter tous les grands projets.»

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    José 3 mois

    Sise sur l’avenir Steimnez… Hum