Bénin : communiqué final du 5e congrès de la CSTB (Liste des membres du bureau)

Bénin : communiqué final du 5e congrès de la CSTB (Liste des membres du bureau)

Les vendredi 8 et samedi 9 septembre 2017, se sont tenus à la Bourse du Travail à Cotonou les travaux du cinquième congrès ordinaire de la Confédération Syndicale des Travailleurs du Bénin (CSTB).

Paul Essè Iko : Le partenariat Public-Privé est devenu « Tout pour le privé »

Le thème du congrès est intitulé «  Face aux assauts répétés de l’impérialisme international et au maintien du pacte colonial par les pouvoirs successifs depuis 1960 qui pillent, accablent et ruinent les travailleurs, Réaffirmons la ligne révolutionnaire de la CSTB pour l’appliquer de façon rigoureuse et conséquente en vue de l’émancipation des travailleurs et des peuples du Bénin.»

Ont pris part aux travaux, les membres du Comité Confédéral National (CCN) sortant, les délégués des syndicats de base, des fédérations, des Unions Syndicales Départementales et du Comité National des Femmes de la CSTB (CONAF/CSTB).

La cérémonie d’ouverture intervenue dans la matinée du vendredi 8 septembre 2017 a connu la présence du représentant de Madame le Ministre de la Fonction Publique, du Travail et des Affaires sociales, du 1er Secrétaire du PCB, de plusieurs responsables d’organisations amies venus du Burkina-Faso, de la côte d’Ivoire et de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM). Les Centrales et Confédérations Syndicales Nationales étaient également présentes.

Après la vérification des mandats, l’adoption de l’agenda des travaux, les travaux proprement dits du cinquième congrès se sont déroulés sans désemparer et ont abouti aux résultats suivants :

  • Une analyse poignante de la situation nationale a été faite, qui révèle les graves dangers qui guettent les travailleurs et les peuples. La situation politique, économique et sociale sous l’ère du nouveau Départ présente une gouvernance calamiteuse, avec remise en cause progressive et méthodique des libertés, des privatisations tous azimuts des entreprises vitaux et stratégiques au profit du clan au pouvoir, des licenciements des centaines des travailleurs, une mise en œuvre des réformes non inclusives, etc. Tout ceci étant couronné par un accroissement de la misère des travailleurs de tous les secteurs d’activités et des peuples.
  • Les rapports moral, d’activités et financier présentés par le CCN sortant ont été adoptés après de riches débats où le principal objectif a été la mise en œuvre conséquente de la ligne combative, révolutionnaire, anti impérialiste de la confédération ;
  • Les textes fondamentaux de la confédération ont été amendés et adoptés;
  • La plate forme revendicative de l’organisation a été actualisée;
  • de nombreuses motions et résolutions ont été adoptées et portent entre autres sur : les libertés, l’embrigadement systématique de l’Administration publique, le contrôle de gestion par les travailleurs, les privatisations tous azimuts des secteurs stratégiques de l’économie et de la santé, du port et aéroport, des télécommunications ; sur la charte gouvernementale scélérate et les comités sectoriels pour le dialogue social sujets à caution sur les finances de l’organisation.
  • un appel à la vigilance, à la mobilisation a été lancé aux travailleurs et à leurs organisations en vue d’apporter des réponses fermes et résolues à la situation nationale.

Les travaux du congrès se sont achevés dans une atmosphère empreinte d’engagement renouvelé. Un nouveau Comité Confédéral National de la CSTB a été élu pour un mandat de cinq (5) ans. Le nouveau CCN/ CSTB de dix neuf (19) membres se présente comme suit :

Postes Responsables élus
1 Secrétaire Général Confédéral (SGC). Nagnini M. KASSA MAMPO
2 Secrétaire Général Confédéral Adjoint (SGCA). Mathurine SOSSOUKPE
3

Secrétaire Administratif (SA).

Frédéric PRODJINOTHO
4

Secrétaire aux Relations Extérieures (SRE).

Yéropa SEGNANKA
5

Trésorier Général (TG).

Asséréou Brice AGOSSOU
6

Trésorier Général Adjoint (TGA).

Béssé KAKPO
7 Secrétaire chargé des Normes (SN). Françoise HOLONOU
8 Secrétaire chargée des questions du genre et de la promotion de la femme travailleuse (SQGPF).

Zinsou Ernestine HOLONOU

9 Secrétaire chargé de la Presse et de la Propagande (SPP). Joseph AÏMASSE
10 Secrétaire Adjoint chargé de la Presse et de la Propagande (SAPP). Nicole CARLOS
11 Secrétaire chargé de la Formation et de l’Education Ouvrière (SFEO). Eustache ZINZINDOHOUE
12 Secrétaire à l’Organisation (SO). Norbert KOUTO
13 Secrétaire Adjoint à l’Organisation (SAO). Maxime ASSOGBA
14 Secrétaire chargé du Suivi du Secteur Public (SSSP). Aymar ANATO
15 Secrétaire Adjoint chargé du suivi du secteur Public (SASSP). Jacques K. KASSAVI
16 Secrétaire chargé du Suivi du Secteur Privé (SSS/ Priv). Robert DJOHOU
17 Secrétaire Adjoint chargé du suivi du secteur privé (SASS/Priv). Parfait GANHOUN
18 Secrétaire chargé du Suivi du Secteur Informel (SSS/Inf). Claude QUENUM
19 Secrétaire Adjoint chargé du Suivi du Secteur Informel (SASS/Inf). Benjamin KPONVI

Le congrès a enfin élus deux commissaires aux comptes.

C’est dans une ambiance de gaité, empreinte de détermination pour relever les nouveaux défis appelés par la situation nationale et défendre rigoureusement les intérêts des travailleurs que le congrès a pris fin aux premières heures du samedi 9 septembre 2017.

Cotonou, le 9 septembre 2017.
Le cinquième congrès ordinaire.
CSTB

Commentaires

Commentaires du site 0