Bénin : Les conducteurs de taxi moto et les femmes des marchés sensibilisés sur les rayons ultra-violets

Bénin : Les conducteurs de taxi moto et les femmes des marchés sensibilisés sur les rayons ultra-violets

Les risques encourus par les femmes des marchés et les conducteurs de taxi moto, communément appelés ‘’Zémidjan’’ en circulant sous le soleil ont fait l’objet d’un atelier de formation ce mercredi à l’infosec à Cotonou.

Activité de transport par Taxi-moto: Un métier à haut risque

L’objectif de la séance de formation est d’attirer l’attention de cette catégorie socioprofessionnelle sur les dangers qu’elle court en s’exposant au soleil. Le choix de ces acteurs ne relève pas d’un hasard.

Il puise son fondement dans les recommandations de la communauté internationale, qui invite les pays à aller plus loin en prenant en compte les personnes dont leurs activités les amènent à s’exposer au soleil.

A en croire Yvette Gauthe Boko, le point focal couche d’ozone, il faut également outiller ces acteurs sur les dispositions à prendre pour adopter un mode de vie équilibré afin de produire suffisamment de vitamine D sous l’effet du rayonnement ultra-violet. Le but de cette rencontre est de susciter une grande prise de conscience vis-à-vis de cette couche sans laquelle aucune vie ne serait possible sur terre.

Risque de cancer de la peau et de cataracte

A cette cérémonie, le représentant du ministre du cadre de vie, Jean Charles Gnonhoué a fait savoir que le comportement des individus pourrait être un facteur d’influence sur la fréquence du cancer de la peau et des troubles de vision dans le future, notamment la cataracte. Il a pour finir exhorter les participants à l’assiduité.
Par ailleurs, il faut préciser que c’est sous le thème sensibilisation des femmes des marchés et conducteurs de taxi-moto sur les conséquences des rayons ultra-violets du soleil sur la santé qu’a eu lieu la rencontre.

Commentaires

Commentaires du site 0