Déstabilisation des partis politiques : Les vraies causes de la tempête qui secoue les vieilles citadelles

Déstabilisation des partis politiques : Les vraies causes de la tempête qui secoue les vieilles citadelles

Bénin – PSD : Golou annonce les dates du congrès extraordinaire

Un vent de division souffle sur les partis politiques. En si peu de temps, l’And, les Fcbe, le Psd et la Rb sont tous secoués par des querelles byzantines et des frondes de dissidents. D’un parti à un autre, les accusations et la stratégie des frondeurs présentent bien des similitudes, et confortent bien la thèse d’une vindicte présidentielle à la « Kagamé ».

Depuis avril 2016, une forte tempête souffle sur certains partis politiques. De l’And à la Rb en passant les Fcbe et le Psd, tous sont été frappés de courants séparatistes. Les auteurs ne sont personne d’autres que des responsables de ces partis, devenus tous presque, de manière contagieuse, des adeptes de la bonne gouvernance au sein des partis politiques. A l’Alliance nationale pour la démocratie (And), c’est Valentin Houdé son président qui est contesté. Son bourreau est un certain Barnabé Dassigli, son « frère-ennemi » de Zè, qui l’a combattu pendant des années avant de le rejoindre au sein de l’alliance à la fin du dernier quinquennat de Boni Yayi.

Il réussit l’année dernière à lui « arracher » l’alliance. Du moins, selon le ministère de l’intérieur qui reconnaît à la frange de l’alliance dirigée par le ministre de la décentralisation, sa paternité. Dassigli s’est-il rapproché de  Houdé pour mieux l’abattre ? On peut bien croire à cette hypothèse. Les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), ancien parti-état sous les deux quinquennats de Boni Yayi qui semblait mourir de sa propre mort après l’arrivée de Patrice Talon au pouvoir, a subitement retrouvé une nouvelle virginité dans sa posture de coalition d’opposition. Pour fragiliser le nouvel élan du groupe, une dissidence naît. Certains faucons comme André Okounlola, Benoît Dègla, Barthélémy Kassa et Rachidi Gbadamassi -qui lui avait déjà refusé de soutenir le candidat désigné du groupe à la dernière présidentielle-, ont décidé de faire dissidence et de rejoindre la majorité présidentielle.

A la Renaissance du Bénin (Rb), les dissidents ont agi comme des « rebelles », plus téméraires que les autres contestataires qu’ils ont voulu imiter. En trois jours, ils ont réussi à « déposer » leur président Léhady Soglo. Ici aussi, les arguments sont presque identiques à ceux de leurs inspirateurs. « Gestion solitaire, manque de démocratie au sein du parti, non respect des textes qui régissent le parti », c’était cela le refrain. A la tête des bourreaux, un certain Georges Bada, maire d’Abomey-Calavi.  Idem au Psd où Emmanuel Golou vit une sérieuse contestation dirigée par Clément Ebo, Bruno Amoussou et consorts. Tous ces leaders politiques mis en difficulté dans leurs différents partis, ont quelque chose en commun. Que ce soit Valentin Houdé, Eugène Azatassou, Léhady Soglo et Emmanuel Golou, tous ont en commun de n’avoir pas avoir soutenu Patrice Talon lors de la dernière élection présidentielle. Golou et Houdé ont roulé pour Sébastien Ajavon, alors que Azatassou et Léhady Soglo étaient du coté de Lionel Zinsou. Lorsqu’on voit aujourd’hui le point de chute des rebelles de la Rb, on peut bien se demander si tous ces contestataires subites ne sont pas manipulés par la même personne.

La domestication des « grands électeurs » et la bataille de 2021

En mars 2016, alors en campagne pour la présidentielle et sur l’émission « Moi président », Patrice Talon avait fait une curieuse déclaration qu’on pourrait bien, avec le recul, prendre comme une de ses maximes politiques. « Ce qui permet à un président d’être réélu avec assurance, ce n’est pas son mandat, ce n’est pas son résultat. C’est la manière dont il tient les grands électeurs, c’est la manière dont il tient tout le monde. C’est la manière dont

Vous devez avoir un abonnement de la liste suivante: 1 jour, 1 mois, 6 mois et 1 an pour consulter la suite de cet article
Connectez-vous ci-dessous si vous avez un compte ou Créez votre compte

Commentaires

Commentaires du site 0