Bénin : « Les enseignants sont mal logés en matière de primes » selon Pierrette Houndonougbo

Bénin : « Les enseignants sont mal logés en matière de primes » selon Pierrette Houndonougbo

Pierrette Houndonougbo était l’invité de l’émission ‘’version originale’’ de la chaîne de télévision carrefour (Tvc). Elle s’est prononcée sur les implications psychosociales des réformes du calendrier scolaire.

Bénin : Les enseignants vacataires vont commencer les cours le 02 octobre 2017

Socio-anthropologue et médecin social, Pierrette Houndonougbo a fait savoir que l’école béninoise se porte bien, puisque depuis le mois d’avril 2016, beaucoup de réformes ont été engagées, avant de dire que la rentrée aura lieu le 18 septembre prochain. Mais elle estime qu’elle risque de connaître des perturbations si des facteurs importants ne sont pas pris en compte.

La morosité économique actuelle, fait que l’inquiétude a gagné les rangs des parents d’élève, qui doivent préparer cette rentrée pour les enfants. Quant aux élèves, ils viennent à peine d’aller en vacances, car au niveau de l’enseignement technique les résultats des derniers examens étaient donnés en août passé. Bref, les vrais acteurs concernés par le nouveau calendrier n’ont pas eu le répit nécessaire pour pouvoir aborder la nouvelle rentrée. « Le manque de repos adéquat pourrait  jouer sur la performance aussi bien des apprenants que des enseignants » a-t-elle insisté

Primes dans l’enseignement

Pierrette Houndonougbo, a également passé en revue l’un des points de revendication des enseignants, notamment les primes. A ce niveau, elle se désole du fait qu’ « en matière de primes, les enseignants sont les plus mal logés ». Récit anecdotique à l’appui, elle assure que la médiatisation à outrance de la prime dérisoire des enseignants pourrait les remonter. Elle propose que des enseignants soient recrutés en masse pour corriger le déficit afin d’améliorer le système éducatif.

Commentaires

Commentaires du site 0