Le pouvoir, cette chose qui passe

Le pouvoir, cette chose qui passe

En politique, tout ce qui est possible est permis. Il n’y a donc pas de cadeau à faire à un adversaire. Qu’il soit opérateur économique ou acteur politique, il subira les affres de la «réal politique».

Halte à la “macronmania”

Que l’on soit de l’opposition ou de la mouvance, il est clair que nous ne sommes pas dans une démarche de foi, où le regard que l’on pose sur son adversaire est bienveillant. Il n’y a donc pas d’enfant de chœur en politique.

Le dividende politique conduit la plupart du temps les acteurs à se séparer de leurs amis d’hier, pour s’allier à d’autres, compte tenu d’un certain nombre de paramètres que les faibles d’esprit ne peuvent toujours pas comprendre. Le rejet de la prise en considération du projet de révision de la constitution introduit au parlement par le gouvernement du nouveau départ, a été le début de la mise en branle de la politique de « la ruse et de la rage ».

Le plus grand grief qui est fait au régime du nouveau départ, est le choix délibéré de faire mal, vraiment mal. Tous les hommes politiques ou proches d’un opérateur économique, qui ne parlent pas le même langage que le régime dit ‘’vertueux’’, sont systématiquement ciblés, soit à travers leurs entreprises, soit intuitu personae. Or, nous croyons fondamentalement que dans un système politique comme le nôtre, la contradiction est un élément déterminant sur lequel l’on peut s’appuyer, pour jauger les hommes et les femmes qui l’animent. Se refuser à écouter un son de cloche en dehors du sien, est comme choisir un chemin et en suivre un autre. Combien de fois le président de la république, dans la pratique, a-t-il valorisé les hommes d’affaires?

Les expériences faites avec un cœur partagé, sont vouées à l’échec avant même que nous n’ayons commencé à les faire. On ne peut pas faire le miracle tout seul. Il sera réalisé avec la participation des femmes et des hommes, capables de créer des idées ingénieuses dans l’environnement dans lequel ils évoluent, en toute responsabilité et quiétude. Redressement fiscal par ici, retrait d’agrément par là, autant de pratiques qui ne sont pas de nature à promouvoir une saine compétition politique. Personne en dehors des fils du Bénin, ne viendra construire le pays. Lorsqu’une famille est divisée, ses membres ne peuvent jouir ni du bien, ni du beau. Si vous ne vous valorisez pas, ce n’est pas l’étranger qui vous accordera le respect et la considération. Il profitera plutôt de vos dissensions.

La plus grande humiliation que peut connaître un homme, c’est de voir un des siens régner en maître, sans prendre en considération son humanité. Dans l’histoire, l’absurde a fait le plus de martyrs. Le président de la république a très tôt fait d’oublier qu’il a vécu les mêmes situations. Lorsque la nature vous a vengés, il est inutile d’utiliser la justice humaine au profit des intérêts égoïstes. Aujourd’hui fini, demain nous n’en sommes pas maîtres. Maîtrisons ce que nous possédons avec humilité. Finalement, le consentement des hommes réunis en société, n’est-il pas le fondement du pouvoir ?

Roddly Odiric-Odilon (Contribution)

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Samuel 3 mois

    ILS N’ONT RIEN VU ENCORE. Ces inconscients pensent que TALON sera complaisant comme YAYI; Comment comprendre des gens qui soutiennent quelqu’un pour venir au pouvoir et maintenant quand il s’agit d’appliquer les reformes on s’oppose? Le projet phare de Talon c’est la revision de la constitution et tout le monde sait et subitement on s’oppose pour intoxiquer la population. On raconte n’importe quoi juste pour ses intérêts. Ils sont la juste pour entretenir la magouille , la correction et après ils seront les premiers a le lâcher.

  • Avatar commentaire
    Alexjosel 3 mois

    DES BEAUX MOTS!!! ET QUAND LES AFFARISTES OU HOMMES D’AFFAIRES CONTRARIENT OU VOIRE FAIRE ECHOUER LE PROJET PHARE D’UN GOUBVERNEMENT SURTOUT QUE CES SOIT DISANT HOMMES D’AFFAIRES PROFITENT DE LEUR ACCOINDANCE AVEC LE MONDE POLITIQUE ET SECURITAIRE POUR FAIRE ILLEGALEMENT DES AFFAIRES SANS PARLER DES PROFITS ASTRONOMIQUES EN FRAUDANT TVA, ELECTRICITE VOIRE FINANSSANT L’OPPOSITION.

    TOUT ACTE POSE EN POLITIQUE A DE CONSEQUENCES…QUAND ON A FAIT ECHOUER (EN FRAGILISANT) UN GOUVERNMENT, UN PROJET D’UN GOUVERNEMENT EN ETANT HOMME D’AFFAIRE IL FAUT S’ATTENDRE AUX CONSEQUENCES….

    LE VIN EST TIRE, IL FAUT LE BOIRE…JUSQU’A LA LIE
    QUI CHERCHE TROUVE, VOUS AVEZ CHERCHE, ASSUMEZ LES CONSEQUENCE DE VOS ACTES