Menace de déstabilisation de la Côte d’Ivoire: Ouattara parle de preuves contre des pro-Gbagbo

Menace de déstabilisation de la Côte d’Ivoire: Ouattara parle de preuves contre des pro-Gbagbo

La Côte d'Ivoire est depuis plusieurs moi, le théâtre de mutineries qui crée un climat d’insécurité. La semaine dernière, le gouvernement ivoirien avait accusé des pro-gbagbo d'être à l'origine de cette situation qui préoccupe beaucoup d'observateurs.

Côte d’Ivoire : Alpha Blondy demande à Ouattara de retirer sa plainte contre Gbagbo

Le gouvernement voit derrière les récentes attaques une tentative de déstabilisation en Côte d’Ivoire. Deux noms de proches de l’ancien président Laurent Gbagbo actuellement à la Haye sont cités parmi les commanditaires par le ministre de l’intérieur, Sidiki Diakité, dans cette affaire qui fait déjà grand bruit.

Il s’agit Stéphane Kipré, gendre de Laurent Gbagbo et de l’ex-leader des jeunes du Front Populaire Ivoirien Damana Pickass. A en croire le ministre de l’intérieur Sidiki Diakité, des responsables politiques à l’intérieur comme à l’extérieur du pays seraient impliqués dans ces attaques répétitives. Il poursuit en affirmant qu’ils arment des démobilisés et des militaires déloyaux selon des informations reçues pendant les enquêtes menées.

Ouattara menace

S’adressant sur la question de l’insécurité grandissante en Cote d’ivoire le Président Allassane Ouattara n’a pas mâché les mots. Il n’a pas hésité à menacer ceux qui troublent « la sérénité des populations vivant en Côte d’Ivoire ». Pour lui, c’est terminé. Il a cependant invité les “déstabilisateurs” à à rentrer pour se mettre à la disposition de la justice de leur pays en leur promettant que rien ne leur arrivera. Dans le cas contraire, il assure détenir des preuves concrètes qu’il transmettra aux pays dans lesquels ceux-ci se trouvent et des mandat d’arrêts internationaux seront émis contre eux.

Commentaires

Commentaires du site 0