Montée du fleuve Mono : 14 villages en situation de malnutrition à Athiémé

Montée du fleuve Mono : 14 villages en situation de malnutrition à Athiémé

Les dernières pluies qui se sont abattues sur la commune d’Athiémé ont créé d’énormes dégâts aux populations. Plusieurs villages de ladite commune vivent déjà cette catastrophe qui est devenue cyclique.

Journée de l’enfant africain: Ywca instruit les écoliers et élèves

Des cultures de maïs et de manioc et autres sont englouties par les eaux qui ravagent tout sur leur passage. Contrairement aux années antérieures, la situation n’a pas encore atteint son point culminant confient tristement des habitants.

La rentrée scolaire est imminente, mais les locaux des établissements scolaires sont inondés. Selon les autorités communales, les dégâts sont énormes, 4 centres de santé de 4 arrondissements sont sous l’eau, 14 villages en situation de malnutrition chronique, nécessite des aides humanitaires

La commune d’Athiémé pourra-t-elle commencer la rentrée le 18 septembre prochain ?

Difficile d’apporter une réponse adéquate à cette interrogation, quand on sait que deux écoles maternelles et seize écoles primaires publiques sont toutes sous l’eau. Selon le maire Amavi Anani, la commune connaît deux types d’inondations dues aux pluies diluviennes, et le débordement de Nangbéto depuis le Togo où l’énergie électrique  est fabriquée.

Dans ces écoles, le démarrage des activités pédagogiques connaîtra, à coup sûr, quelques perturbations. Ceci, en raison de l’inaccessibilité des sites et la non-disponibilité des salles de cours. Si la plupart des apprenants sont habitués au phénomène de l’inondation, tel n’est pas le cas chez tous les enseignants. Dans leurs rangs, les risques et cas de noyade sont à craindre.

Commentaires

Commentaires du site 0