La nouvelle référence à l’Afrique de Macron, le “roi élu” de France

La nouvelle référence à l’Afrique de Macron, le “roi élu” de France

Entre Emmanuel Macron et l'Afriqur c'est décidément une "histoire d'amour". Le président français Emmanuel Macron a une nouvelle fois fait référence à l'Afrique ; cette fois-ci en voulant s'en prendre à Jean-Luc Mélenchon. Décryptage!

Défi civilisationnel en Afrique selon Macron : Paul Kagamé répond à la France (vidéo)

Certains parlent de mépris du président français envers l’Afrique. Pour d’autres il s’agit juste d’ignorance ou de sentiment de supériorité, mais qu’en est-il réellement? Depuis sa prise de fonction Emmanuel Macron multiplie les références négatives et attaques sournoises contre le continent noir.

Quand il ne parle pas de défi civilisationnel (lire ici la réponse de Paul Kagame), il aime bien parler du taux de natalité et exiger des changements. Depuis sa prise de fonction, Emmanuel Macron aime à titiller les Africains. S’érigeant très souvent en donneur de leçon.

Contre Mélenchon, Venezuela et Afrique

C’est donc en toute logique que lorsqu’il veut s’attaquer à un de ses plus farouches opposants il fasse usage d’une belle petite référence à l’Afrique après avoir gentiment critiqué le système politique du Venezuela :

“Mélenchon se comporte comme ces chefs d’Etat africains qui ont perdu l’élection. Heureusement qu’il n’a pas l’armée avec lui.” a-t-il déclaré dans une interview au Canard enchaîné.

Même si cette référence n’a en soi rien de bien faux dans certains cas, on se demande pourquoi le président français n’a que des exemples négatifs quand il s’agit de l’Afrique.

Avec tout le respect qu’on lui doit, doit-on rappeler au président toutes les casseroles françaises dans l’histoire ou même dans un passé récent? Ce qu’il y’a de plus extraordinaire dans les récentes sorties du président français c’est la façon quasi-monarchique avec laquelle il s’adresse à l’Afrique… Une façon bien napoléonienne si on se réfère à l’histoire de France. Quoi de plus normal donc que dans la même interview (lire des extraits ici), il se compare volontiers à un “roi élu“… Rien que ça…

En attendant, le fameux conseil présidentiel pour l’Afrique aura bien de mal à redorer l’image de sa Majesté sur le continent noir

Commentaires

Commentaires du site 15
  • Avatar commentaire
    Hamzak 2 mois

    Monsieur OLLA OUMAR, vous avez entièrement le droit d’etre «abruti et abrutisé » mais de grâce uniquement dans votre espace privé. Pas ici, un forum public pour ceux et celles qui sont initiés ou qui veulent bien s’initier à la pensée critique.

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 2 mois

      Hamzak qui se dit initié 😡 Petit prétentieux de chez les minables prétentieux oui

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    Ce ”petit” fait preuve de trop d’arrogance dans ses propos. Heureusement que certains n’hésitent pas à le remettre a sa place.
    Qu’il sache qu’il n’est le roi ni de la France, ni de l’Europe encore moins de l’Afrique.
    Attendons de voir quelle sera sa politique africaine parce que, juste que là, on ne voit encore rien.

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon 2 mois

    “Mélenchon se comporte comme ces chefs d’Etat africains qui ont perdu l’élection”
    1 – ça m’arrache la gueu… de le dire mais c’est vrai. On a vu MELENCHON réclamer à la télé d’attendre minuit pour déclarer le vainqueur de la présidentielle française (“encore une minute M. le bourreau…”)

    2 – cependant. Qui a mis en place la plupart de ces africains dont parle E. MACRON ?

    2 – D’où est venu et a été entretenu ces pouvoirs et ce goût éhonté pour la combine politique ; auquel les français ont mis fin il y a un an ?

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 2 mois

      “…d’où SONT VENUS ces pouvoirs et…. ?”

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon 2 mois

      “ce goût éhonté pour la combine…auquel les français ont mis fin…il y a un an EN FRANCE MÊME ?”

  • Avatar commentaire
    Hamzak 2 mois

    Dans le cas ivoirien, c’est curieusement Ouattara qui avait l’armée…française avec lui!

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 2 mois

      Et toi , tu dois ajouter sur résolution du conseil de sécurité des nations unies

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Sam botom , toi là ,macron met vos gros nez africains dans vos merdes ,
    et tu veux parler ; et puis est e qu’il t’empêche de parler de la ” merde ” française ” ?
    C’est bien exact ce que macron dit , et même j’ajouterai : ” pour d’autre ” chefaillon ” africains ” c’est achat de vote et conscience des citoyens qu’ils achètent avec l’argent volé de leur pays ” ” j’ai pas parlé de ton croc.es de talon oh !

    • Avatar commentaire
      Hamzak 2 mois

      OLLA OUMAR, vous croyez vraiment vous que l’election présidentielle française de 2017 etait totalement transparente?
      Au fond, je crois que vous n’avez jamais quitté votre Afrique de l’Ouest vous! De l’Occident et de l’Occidental, vous ne voyez et n’imaginez que ce que le « petit congolais » voyait et imaginait en présence de Tintin, dans Tintin au Congo.

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR 2 mois

        Hamzak doit un peu être zinzin en parlant des élections française de 2017 qui ne serait pas transparente .
        Je vais même pas poursuivre la discution avec toi qui sort d’un plus gros trou que nous

        • Avatar commentaire
          Hamzak 2 mois

          Qui incluez vous dans le « nous » s’il vous plaît? Vous les hyper complexés, incultes et aliénés psychologiquement je suppose! Puisque les Africains en général et plus particulièrement les Béninois, dans leur immense majorité ont compris aujourd’hui la nécessité de cesser de nous autoflageller constamment en nous comparant à des sociétés dites plus « évoluées »!

        • Avatar commentaire
          Hamzak 2 mois

          Pour revenir à l’election presidentielle française de 2017, saviez-vous au moins que des milliers d’electeurs ont été radiés des listes électorales à leur insu ? Mais je comprends que vous ne pouviez pas le savoir… parce que RFI, la « parole biblique sacrée » des auditeurs africains abrutis ne l’a pas dit.

          • Avatar commentaire
            OLLA OUMAR 2 mois

            Hambak qui écrit ” des milliers d’électeurs radiés à leur insu ” belle blague ; dans des pays civilisés et organisés comme la France , l’inscription sur les listes électorale et la radiation font l’objet de critères précis ( âges , lieu de résidence , pas de condamnation etc etc ) les recours sont aussi précis , ce qui n’est pas le cas chez bon nombre de pays africains .
            Vous parlez de RFI de façon réductrice , pourtant vous y êtes accrochés du matin au soir , alors Mr hambak le complexé, circulez