Togo : l’opposition claque la porte à l’Assemblée et annonce de nouvelles marches

Togo : l’opposition claque la porte à l’Assemblée et annonce de nouvelles marches

Au Togo, la situation est loin d'être apaisée malgré l'initiative du parti au pouvoir. En effet, à l'Assemblée nationale, les députés de l'opposition ont claqué la porte après un dialogue de sourd lors de l'étude du projet de réforme constitutionnelle.

Assemblée nationale du Togo : Le projet de révision de la constitution absent de l’ordre du jour

Le dépôt par le gouvernement d’un projet de réforme constitutionnelle a fini en queue de poisson. Et pour cause, le gouvernement est accusé par les partis d’opposition d’avoir pris en compte uniquement quelques aspects de leurs revendications à savoir la limitation du nombre de mandats présidentiels et l’élection à deux tours.

Ainsi l’opposition qui souhaite avoir plus de marge de manœuvre a claqué la porte avant le vote du projet de loi à l’assemblée. Même si ce premier vote ne certifie pas encore l’adoption du projet de loi, l’opposition veut éviter de se faire prendre par surprise et a d’ores et déjà annoncé de nouvelles marches dès la semaine prochaine.

Une annonce qui met la pression sur le gouvernement de Faure Gnassingbé décidé à calmer les ardeurs des populations sans toutefois céder face aux demandes de l’opposition. La semaine prochaine s’annonce une fois encore décisive dans la suite du processus enclenché par les populations et les activistes.

Commentaires

Commentaires du site 0