“Le Venezuela est persécuté à cause de son pétrole”, dixit Alejandro Ortega, ambassadeur

“Le Venezuela est persécuté à cause de son pétrole”, dixit Alejandro Ortega, ambassadeur

L’ambassadeur du Venezuela, Alejandro Israël Correa Ortega, était l’un des invités vendredi 08 septembre 2017, du débat hebdomadaire Café Média Plus. Il s’est prononcé sur les différentes menaces que subit le Venezuela.

Diplomatie Bénino-Vénézuélienne : Rencontres simultanées à Caracas et au Bénin

A l’en croire, les problèmes de son pays sont principalement dus à la grande réserve de pétrole dont il dispose, et non aux raisons souvent évoquées par les médias occidentaux.

Le Venezuela a la plus grande réserve pétrolière du monde, et cela est la cause de tous les malheurs auxquels il fait face actuellement. C’est en résumé l’information qu’à apporté aux journalistes participants au débat ‘’Café média plus’’ du vendredi 08 septembre 2017, l’Ambassadeur du Venezuela près le Bénin, Alejandro Israël Correa Ortega. En effet, selon l’Ambassadeur, le Venezuela est un pays de 30.000.000 d’habitants dont 53% sont des afro-descendants, et donc ses problèmes sont également ceux de l’Afrique. Ses problèmes d’après lui, sont créés par les Etats-Unis qui ont du mal à accepter que le Venezuela soit la plus grande réserve de pétrole du monde. Une réserve qui pourrait durer 200 ans encore, selon l’utilisation qui en est faite. Les détracteurs se servent donc des médias internationaux pour donner une mauvaise image du pays, à travers des informations truquées. Selon lui, cela se confirme par les décisions prises par le Président américain et qui sont contraires à la justice internationale.

Il a précisé que son pays est prêt à se défendre contre toute attaque. Sur le plan militaire, il s’entraîne activement. De même, les multiples actions sociales que le Venezuela mène grâce aux revenus de son pétrole, lui permettent d’avoir plusieurs soutiens de par le monde. Parmi ces alliés, on compte entre autres la Chine, l’Amérique latine, la Russie, l’Union Africaine (UA), sans oublier la ligue Arabe. En Afrique par exemple, 18 pays bénéficient gratuitement de cours d’Espagnol. 500 étudiants du monde poursuivent gratuitement leurs études au Venezuela. Parmi ceux-ci, 17 béninois en fin d’étude, qui reviendront dans leur pays au cours de ce mois de septembre. Le Venezuela a aussi décaissé des fonds pour une investigation sur Ebola.

Alejandro Israël Correa Ortega, a pour l’occasion apporté des affiches et un support vidéo pour montrer aux journalistes les atouts naturels de son pays. Il les a invités pour finir à prendre avec des pincettes les informations que véhiculent les médias internationaux.

Commentaires

Commentaires du site 0