Anjorin Moucharaf sur la Tv nationale : « La fédération béninoise de football n’a aucune ressource »

Anjorin Moucharaf sur la Tv nationale : « La fédération béninoise de football n’a aucune ressource »

Invité sur l’émission ‘’Jour du sport’’ de la télévision nationale, Anjorin Moucharaf s’est prononcé sur les réformes engagées par la fédération à l’ère du nouveau départ, l’affaire Mtn pour laquelle il a été incarcéré, les subventions de la Fifa et bien d’autres.

Anjorin Moucharafou satisfait du parcours du Bénin au tournoi de l’Ufoa

L’invité regrette que l’émission ne soit pas une émission interactive pour qu’il puisse recevoir des préoccupations auxquelles il va apporter des réponses claires et précises.

Néanmoins, il a parlé en un premier temps des réformes engagées au sein de la fédération et qui ont trait à la promotion d’équipes constituées de jeunes d’ici la saison prochaine. Il a soutenu que depuis près de trois semaines, une équipe a été mise en place pour la relecture des textes comme l’a voulu le chef de l’Etat Patrice Talon.

« Nous appliquons de façon méthodique ce qu’il faut faire et qui va nous conduire aisément en juillet, si Dieu le veut à la mise en place d’une nouvelle équipe fédérale » a-t-il confié.

Affaire Mtn et subventions de la Fifa

En ce qui concerne l’exigence de 700 millions aux médias, Anjorin Moucharaf assure que l’idée centrale du comité exécutif est de faire à travers les activités qu’il mène à créer de la richesse pour la redistribuer aux présidents de Club. Le challenge est de permettre à l’équipe nationale d’aller à la Can en 2019, c’est un enjeu et le président Moucharaf entend faire des pieds et des mains pour le réaliser. Il a tenu à faire taire toutes les rumeurs et les croyances infondées qui voient une gestion cavalière à la fédération. Il explique : quand on joue les matches des écureuils, c’est le ministère qui encaisse l’argent, c’est lui qui fait les billets et aucun franc ne vient à la fédération.

« La fédération béninoise de football n’a pas de ressources », et la chose serait ainsi depuis plus d’une dizaine d’années à en croire ses propos.

Plus loin, il revient sur l’affaire Mtn, pour laquelle il a passé un séjour de 4 mois en prison. « C’est mon destin » lâche-t-il, avant de reconnaître qu’il l’a assumé et se dit heureux de la justice de son pays qui l’a blanchi en mettant les charges sous la responsabilité du trésor public.

Par ailleurs, il a insisté et a persisté que « la fédération béninoise n’a aucune ressource » de sorte que seules les prébendes qu’envoie la Fifa (500 milles dollars Us par an) servent à animer le championnat avec l’accompagnement du gouvernement. Il annonce pour finir une journée porte ouverte à la fédération pour expliquer aux béninois ce qui s’y passe.

Commentaires

Commentaires du site 0