Bénin : Cessac Hounguè propose une meilleure gestion des déchets issus des fruits

Bénin : Cessac Hounguè propose une meilleure gestion des déchets issus des fruits

La salle audiovisuelle de l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac), a servi de cadre le vendredi 29 septembre 2017, à la soutenance de thèse de Cessac Franck Hounguè. Portant sur le thème : « Amélioration par chauffage solaire de la production de biogaz dans les conditions de température de Cotonou »

Bénin : Le projet de facilitation d’énergie solaire lancé à Cotonou

Cette thèse est un bréviaire pour une transformation efficiente des déchets de fruits issus des usines de transformation de fruits. Cessac Hounguè vient d’entrer dans le cercle des docteurs de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac).

En effet, il a soutenu dans la matinée du vendredi 29 septembre 2017, à la salle audiovisuelle de l’Ecole polytechnique d’Abomey-Calavi (Epac), sa soutenance de thèse. Thème choisi pour son étude de recherche : « Amélioration par chauffage solaire de la production de biogaz dans les conditions de température de Cotonou ». En présence d’amis et de parents, l’impétrant a fait preuve de sa connaissance des contours de son thème.

Expliquant les raisons du choix de ce thème, ce dernier a fait savoir que c’est pour résoudre non seulement le problème d’assainissement de l’environnement, mais aussi permettre un meilleur accès à l’énergie électrique. A travers les déchets issus des usines de production de fruits, poursuit-il, nous pouvons créer de l’énergie pour alimenter lesdites usines. Selon son explication, l’objectif est de doter de digesteurs grandeurs nature ces unités de transformation. Avec le chauffage solaire, argue l’impétrant, le temps de digestion est divisé par deux, permettant ainsi une plus grande production de biogaz en un temps plus court. Au terme de ces travaux, il ressort que le chauffage solaire est tout à fait utilisable à Cotonou et environs pour améliorer la production de biogaz. Après sa présentation les questions des membres du jury ont suivi. Une étape que le candidat a également passée avec brio.

L’ensemble de ses efforts a été couronné par la mention ’’très honorable’’, décernée par le jury après délibération. L’impétrant est docteur de l’Uac dans le département auto machine et énergétique. A préciser que son étude a été faite par l’approche Hardware in the Loop, une approche référence en la matière

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    C’est bien! Il faut le mettre immédiatement au travail. Il ne faut pas qu’il cherche a’ aller s’asseoir dans un bureau.

    Il faut le motiver a’ aller plus loin dans ses recherches pour des solutions plus efficientes, malgré ce doctorat et surtout qu’il forme d’autres jeunes dans le domaine.