Rentrée judiciaire à la Cour Suprême : « Le droit de réserve du magistrat » comme thème inaugural

Rentrée judiciaire à la Cour Suprême :  « Le droit de réserve du magistrat » comme thème inaugural

La rentrée judiciaire à la Cour Suprême a eu lieu hier 26 octobre 2017, au siège de l’institution à Porto-Novo. Et pour une première fois depuis son arrivée au pouvoir, Patrice Talon, président du conseil supérieur de la magistrature, a assisté à la cérémonie officielle inaugurale.

Session du Conseil supérieur de la magistrature: Patrice Talon a fait faux bond

«Obligation de réserve du magistrat », c’est le thème de la rentrée judiciaire 2017-2018 à la Cour Suprême, qui a eu lieu hier dans la capitale politique du Bénin. Dans son speech, le président de la Cour Ousmane Batoko, a remercié Patrice Talon, président du conseil supérieur de la magistrature, pour son attachement à cette institution et ses efforts pour le renforcement du pouvoir judiciaire au Bénin.

Le président de la Cour a saisi l’occasion pour dresser le bilan de l’année judiciaire 2016-2017. On retient que 92 arrêts ont été rendus par la chambre judiciaire de la Cour Suprême, 129 arrêts par la chambre administrative. Dans son discours, le chef de l’Etat a insisté sur le rôle de la haute juridiction dans le processus de consolidation de l’Etat de droit. Il est revenu sur sa volonté de renforcer le système judiciaire à travers la réforme constitutionnelle.

Il faut souligner au passage qu’une communication autour du thème de la rentrée cette année, a été présentée par le bâtonnier Luis Angelo. Plusieurs présidents d’institutions et autres personnalités de la République ont marqué de leur présence cette rentrée judiciaire 2017-2018 à la Cour Suprême

Commentaires

Commentaires du site 0