Bénin : Brice Sinsin satisfait par le dynamisme de la jeunesse estudiantine

Bénin : Brice Sinsin satisfait par le dynamisme de la jeunesse estudiantine

Le recteur de l’université d’Abomey-Calavi était hier mercredi 25 octobre 2017, l’invité du journal parlé sur l’Ortb. A quelques jours de son départ de la tête de l’université, Brice Sinsin a évoqué les principales réalisations qu’il a faites durant ses 06 ans de gestion.

Conférence générale de l’AUA : Brice Sinsin désigné membre du CA

Le très bientôt ex-recteur de l’Uac, affirme avoir été marqué par le dynamisme de la jeunesse estudiantine. Le dynamisme de la jeunesse estudiantine constitue l’un des motifs de satisfaction du recteur de l’Université d’Abomey-Calavi, Brice Sinsin, qui comptabilise cette année six ans à la tête de cette université, considérée comme la plus grande du Bénin.

Reçu ce mercredi 25 octobre 2017 sur le journal parlé de l’Ortb pour parler du bilan de ses deux mandats à direction de l’Uac, Brice Sinsin a affirmé avoir été comblé par le dynamisme de la jeunesse.

« C’est une jeunesse très dynamique. Vous n’allez pas me croire mais il y a une jeunesse qui veut réellement venir à l’université de manière académique, c’est-à-dire aller chercher les ressources nécessaires pour développer leur programme d’enseignement et de recherche », a-t-il déclaré.

Brice Sinsin se dit également préoccupé par la situation de cette jeunesse. « La crainte c’est qu’on ne comprenne pas vite, et qu’on la brime tout de suite à cause de nos épaules bien étoilées de titulaires, de professeurs de rang magistral doyen ou directeur… Je vis déjà cela, je le vois à divers niveaux, et il faut coûte que coûte que nous puissions ouvrir le boulevard à cette jeunesse pour qu’elle puisse s’exprimer et apporter réellement des innovations à notre nation. », a insisté le recteur de l’Uac.

Mis à part le caractère dynamique de la jeunesse de l’Uac, Brice Sinsin a également évoqué quelques-unes de ses réalisations durant ses 06 ans à la tête de l’Uac. Le recteur a parlé entre autres de ‘’la réorganisation totale du système de recherche et de promotion au cames à l’Uac’’, du ‘’programme des volontaires de l’Uac’’, et du ‘’programme d’incubateurs des entreprises’’. Selon Brice Sinsin, les dossiers de ses collègues universitaires sont désormais traités avec diligence avant qu’ils ne soumettent leurs candidatures au Cames.

Le recteur affirme avoir également pensé à l’employabilité des jeunes qui bénéficient maintenant de mentoring et d’assistance dans la mise en œuvre de bons plans d’affaire, faisant d’eux des créateurs d’emploi. Le recteur qui affirme avoir tiré les ressources du financement de ses projets dans la diminution des ‘’rubriques de dépenses inutiles’’, dit laisser en héritage à son successeur une ‘’université citoyenne, totalement ouverte sur le monde extérieur, et placée dans le concert des universités respectables au niveau continental’’.

Brice Sinsin invite d’ailleurs le prochain recteur à poursuivre avec ce développement. « Il faut faire en sorte que nous puissions rayonner davantage sur les trois piliers phares où on attend l’université, à savoir un programme des ordres d’enseignement enviable, des programmes de recherche qui donnent aussi des fruits à travers des publications…, et surtout le service à la communauté.», a-t-il insisté

Commentaires

Commentaires du site 7
  • Avatar commentaire
    ADJRAKATA Il y a 1 année

    Juste de voir de la route le nom d Allassane Ouattara inscrit sur un amphi de l’UAC me fait vomir! Les honneurs a un mercenaire de la politique de Sarkozy! Ca aussi ça fait partie de son bilan On aurait dedié cet amphi ” Aux 1000 morts de Douekoue” que ca aurait un sens! Evidemment l’universite n’aurait pas reçu les miserables sous laissés par Ouattara lors de sa visite!
    Sinsin la mendicité ne fait pas partie des valeurs culturelles du Dahomey… LE VO DJO!

  • Avatar commentaire

    Si un jour…sinsin écrit un livre..pour faire sa biographie..je pense…qu’il parlera de ce secret..qui le lie…à cette aire du campus d’abomez calavi

    J’entais dans cette université en 82…année ou il était vers ses dernieres années..en tant aspirant ingénieur agronome…

    Il fut le président de l’association..des étudiants..de l’uac…ou était réprésentée..un élu de chaque faculté

    Moi le sultan..aziz…j’étais le réprésentant de la fast(faculté des sciences et techniques)…c’est à dire math chimie et physique..

    Je peux vous affirmer…que sinsin…n’était pas un honnete type..

    Mais je me garde de tout dire

    Il a tout fait pour etre le recteur de cette université…celà prouve..que ce type…maitrise bien…beaucoup de rouage

    Je retiens…que je lui ai fait voir de toute les couleurs

    • Avatar commentaire
      GbetoMagnon Il y a 1 année

      🙂 🙂 mais si “azziz” tu nous as déjà tout dit: il tapait dans la caisse des soirées estudiantines et tu lui a fait rendre gorge. 🙂 🙂 J’imagine comment… 🙂 🙂

      Bref, déjà étudiant, on avait le personnage..

  • Avatar commentaire
    Madampol Il y a 1 année

    Je pense qu’il ne peut plus se présenter. Je partage ton opinion sur le bonhomme, après avoir été un de ses grands admirateurs. Mais le changement observé dans son mode de gestion , si changement il y a vraiment eu, date d’avant l’arrivée de Talon.
    Pour te désespérer un peu plus, sache que ceux qui prétendent à la place ne valent pas du tout mieux, si on doit tenir compte du type campagne qui a été mené. L’argent a parlé. Ce qui apparemment est nouveau à Calavi

  • Avatar commentaire
    GbetoMagnon Il y a 1 année

    Pourvu que les élections aboutissent à son éviction.
    Cet homme depuis l’avènement du nouveau pouvoir, m’est apparu cynique, trompeur et certainement pas dévoué d’abord à l’intérêt des étudiants, de leur avenir et de celui du Bénin.