Le Brésil et le Bénin : Consolidation d’un partenariat pour le XXIe siècle

Le Brésil et le Bénin : Consolidation d’un partenariat pour le XXIe  siècle

C'est avec une grande satisfaction que j'ai effectué, le 14 octobre 2017, une visite officielle au Bénin, lors de laquelle je me suis entretenu avec monsieur Aurélien Agbénonci, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, et j'ai été reçu par le président Patrice Talon.

Levée de la dette publique sur le marché financier : Le Bénin en dessous de ses attentes

Cette visite fut une importante occasion pour renouveler l’inestimable patrimoine d’amitié et de coopération partagé par nos pays.

Nos populations possèdent des liens multiséculaires, avec des flux ayant traversé, dans les deux sens, ce « fleuve nommé Atlantique », comme l’a désigné l’historien et diplomate brésilien Alberto da Costa e Silva. Beaucoup de mes compatriotes ont des ancêtres qui sont nés dans ce pays. J’ai été profondément ému de visiter Ouidah, ce port de non-retour d’où des milliers d’Africains sont partis vers le Brésil, et qui nous ont apporté leur culture, leur savoir, leur religion, enfin, leurs valeurs.

Ces personnes ont contribué de manière fondamentale à façonner l’identité nationale brésilienne. De même, bien que dans une moindre mesure, la culture du Bénin a été influencée par le Brésil, comme en témoignent les monuments de l’architecture dite afro-brésilienne, les fêtes de « Senhor do Bonfim » à Porto-Novo -identiques à celles de Salvador da Bahia – et enfin, les patronymes brésiliens de plusieurs Béninois.

Mais ce ne sont pas les liens culturels à eux seuls qui distinguent le Bénin des autres partenaires du Brésil en Afrique de l’Ouest: de tous les pays de la région, c’est avec le Bénin que nous menons le plus grand nombre de projets de coopération, parmi lesquels je tiens notamment à citer « Cotton 4 + Togo ». Des milliers de petits producteurs ruraux bénéficient de ce programme, qui vise à renforcer la culture béninoise du coton.

Les infrastructures sont un autre domaine de notre coopération ayant une forte incidence sur le développement du Bénin. À cet égard, j’ai présenté mes félicitations aux hautes autorités béninoises sur l’approbation, par l’Assemblée nationale, de l’accord par laquelle la « Banco do Brasil » ouvrira une ligne de crédit à hauteur de 188 millions de dollars destinée à contribuer au financement de projets de construction de routes. Cette nouvelle initiative vient s’ajouter au partenariat que nous avons mis en place dans le domaine de la gestion portuaire en 2012. Je suis convaincu que nous commencerons rapidement à voir les effets positifs des nouvelles routes sur différents secteurs de l’économie béninoise.

Enfin, nous menons des programmes dans des domaines tels que la santé, l’éducation et la culture, qui montrent l’engagement du Brésil et du Bénin envers un partenariat horizontal fondé sur la solidarité Sud-Sud, mais aussi envers des objectifs communs, comme le développement durable et l’éradication de l’extrême pauvreté. Nous partageons également les mêmes vues sur les grandes questions internationales actuelles que sont la lutte contre le terrorisme et la nécessité de fixer des règles justes pour le commerce international.

Je suis certain que, à la fin de nos rencontres, le patrimoine d’amitié et de coopération constitué par les Brésiliens et les Béninois au fil de siècles de rapports transatlantiques sera encore plus important.

Ministre des affaires étrangères du Brésil en visite au Bénin

Commentaires

Commentaires du site 0