CPI : la “bombe” du site français Mediapart qui vient en aide à Laurent Gbagbo

CPI : la “bombe” du site français Mediapart qui vient en aide à Laurent Gbagbo

Alors que le procès de Laurent Gbagbo à la Cour pénale internationale se poursuit actuellement à la Haye, une enquête publiée sur le site français Mediapart vient redistribuer les cartes dans cette bataille judiciaire riche en rebondissements.

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro se rêve t-il en prochain “Emmanuel Macron” ?

Et pour cause, l’article attaque délibérément l’impartialité de la Cour pénale internationale dans le cas du procès de l’ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo. Dans cet article, le site parle même de “preuves d’un montage”. Une accusation sans détour contre la Cour pénale internationale déjà très critiquée dans certains milieux.

L’affaire en question

Médiapart exhibe dans son article un courriel envoyé à des responsables français du ministère des Affaires étrangères. Dans cet email, il est demandé de maintenir Laurent Gbagbo en prison sur ordre de Luis Moreno-Ocampo (procureur de la CPI à l’époque). Un courrier envoyé le jour de l’arrestation de l’ancien président par les hommes d’Alassane Ouattara alors même que la Cour n’avait pas été saisie par la Côte d’Ivoire. Le mail demandait de faire pression pour le garder en prison le temps qu’un pays africain demande son transfert à la CPI.

Le Transfert de Laurent Gbagbo planifié dès le départ

Une révélation qui laisse croire que l’arrestation de Laurent Gbagbo était planifiée dès le départ, avant même que l’institution ne soit saisie dans l’affaire; le procureur de la CPI n’ayant pas de mandat pour faire une telle requête. A cette étape on ne peut prédire l’impact d’une telle révélation sur le procès en cours. Toutefois, ce nouvel indice peut aider les avocats de l’ancien président ivoirien dans leur plaidoyer pour démontrer l’acharnement contre leur client.

C’est le deuxième scandale que révèle le site d’informations concernant la CPI. Il y a quelques jours, Médiapart révélait des accointances entre l’ancien procureur et des responsables libyens pendant la crise qui a conduit à la chute de Mouammar Kadhafi. Face à ce scandale (Libye), la cour pénale internationale a décidé d’ouvrir une enquête (lire ici)

Commentaires

Commentaires du site 10
  • Avatar commentaire
    Olivier 3 jours

    Quel service la CPI a-t-elle déjà rendu en Afrique?

    • Avatar commentaire
      aziz 3 jours

      Mon ame,mon esprit,et mon corps…n’ont jamais supporté toute forme d’injustice,le deux poids deux mesures,l’inéquité,la condescendance et leurs avatars…le paternalisme…et quoi encore..

      Mais..je sais aussi..que les réalités dominent toujours les sentiments…

      La cpi..est un mal nécessaire…puisque..en dehors de celà nous n’avons rien…

      Pour le cas spécifique de l’afrique..ce ne sont pas nos tribunaux…qui peuvent juger…nos princes..nos présidents..

      Les africains que nous sommes..nous ne sommes pas encore murs…pour endre justice

      Si on sait…ce qu’a couté le procés de hussen habré…et les pressions..pour qu’il en soit ainsi…il est évident…que nous en sommes pas capables…vu d’ailleurs…les ressentiments,les suspicions endogènes de l’afrique

      Aujourdhui…les plus puissants réflechissent à deux fois..avant d’agir..contre leur peuple

      Et de ce point de vue…c’est une avancée…et je dis tant mieux

  • Avatar commentaire
    Théo 1 semaine

    Avec se qui se passe on ne voit aucun soutien d un qlconque président on a l impression que dieu a oublié la cote d’Ivoire

  • Avatar commentaire
    Olyver 2 semaines

    on le savait maintenant on a les preuves……..

  • Avatar commentaire
    Sophia 2 semaines

    Ce qui m’a rendu triste et me rend triste dans le cas Gbagbo, c’est la facilité avec laquelle les Africains se sont fait manipuler. Et comme peu admettrons s’être fait berner, soit il y aura peu de commentaires sur cet article, soit alors il y en aura qui trouveront la force de venir dire que les révélations de médiapart sont fausses.

    • Avatar commentaire
      Fabio 2 semaines

      merci sophia pour ta belle réflexion….nom comment

      • Avatar commentaire
        Sophia 2 semaines

        Merci Fabio, je constate à mon plus grand regret à quel point j’ai eu raison. Où sont-ils tous ces Africains ”amoureux de la démocratie” qui ont occasionnellement pactisé avec les Occidentaux pour ”défendre la démocratie en Côte d’Ivoire” ? Où sont-ils, tous ceux qui se faisaient le plaisir de reprendre, tels les moutons de Panurge, le discours selon lequel Gbagbo s’accrochait indûment au pouvoir ? Où sont-ils tous ceux qui venaient cracher leur bave de haine ici tout manipulé qu’ils étaient ? Qu’ils viennent donc pour qu’on débatte des bonnes intentions des Occidentaux à notre endroit. C’est maintenant l’heure de la vérité. Venez dans l’agora si vous avez une once de courage. On est qu’au début des révélations. Le plus gros viendra. N’ayez aucun doute en cela.

  • Avatar commentaire
    sirdis 2 semaines

    Tous les pays africains doivent quitter la CPI. Cette cour doit être dissoute afin qu’elle puisse repartir sur de nouvelle bases.

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    Et Mangou, un gros menteur, a le courage de se présenter contre son ancien mentor. Certains Africains n’ont pas honte quand ils mettent leur ventre en premier.

    http://koaci.com/cote-divoire-videos-propagande-gbagbo-mangou-glacent-tribunal-113652.html

  • Avatar commentaire
    Tchité 2 semaines

    Secret de polichinelle. C’est devant nous que l’ar.mée fra.nçaise qui n’a rien a fait en CI s’est impliquée dans un conflit interne et la suite on la connait. Ce qui est regrettable dans tout ça, c’est la division des Africains sur beaucoup de sujets de grande importance pour la prospérité économique du continent. “Le diviser pour mieux régné, de l’Occident a encore de beaux jours devant lui donc.”