Embrigadement de l’Assemblée par le gouvernement: Maxime Houédjissin lance un appel à Houngbédji

Embrigadement de l’Assemblée par le gouvernement: Maxime Houédjissin lance un appel à Houngbédji

Un ancien parlementaire s’invite dans le débat sur la gouvernance parlementaire actuelle. Suite aux déclarations graves de l’honorable Valentin Djènontin sur la chaine de télévision privée canal3 la semaine dernière, Maxime Houédjissin s’est senti obligé de réagir.

Bénin : l’He Atao Hinnouho contre les pratiques qui ont cours au parlement

Il invite le président de l’Assemblée nationale à aider le parlement à bien jouer son rôle d’institution de contre pouvoir. L’Assemblée nationale perd de son prestige. C’est le constat fait l’honorable Valentin Djènontin. Invité sur canal 3 la semaine dernière, le député de la 6è circonscription électorale a déploré la trop grande soumission de la représentation nationale au gouvernement Talon.

Selon lui, les moyens classiques de contrôle du pouvoir par l’Assemblée nationale sont bloqués par les responsables du parlement. Cette déclaration a irrité Maxime Houédjissin. Selon l’ancien parlementaire, confiner l’Assemblée nationale dans le seul rôle d’institution « accompagnatrice » du gouvernement, est un danger pour notre démocratie, car c’est le lieu où bat le cœur de la démocratie.Selon l’ancien questeur de l’Assemblée nationale, l’Assemblée nationale a deux rôles : celui de voter les lois et celui contrôler l’action gouvernementale.

« De l’avis d’un observateur avisé comme moi, le Bloc pour la majorité présidentielle (Bmp), s’illustre dans les propositions et projets de loi favorables au gouvernement. De ce point de vue, le peuple ne tire pas profit de ce rôle. Reste le second rôle qui est celui du contrôle de l’action gouvernementale. Là encore la majorité parlementaire s’impose et bloque les actions pouvant aller dans le sens du contrôle de l’action gouvernementale. Les questions écrites, les questions orales, les questions d’actualité et les commissions parlementaires, tout est bloqué ».

Il fustige cette manière de faire qui transforme l’Assemblée nationale en une institution appendice du pouvoir. Pour lui, Me Adrien Houngbédji ne peut accepter cette vassalisation de notre parlement.

« Je demande au président de l’Assemblée nationale que je vais essayer de rencontrer dans les jours à venir, de faire l’effort pour que le parlement joue bien ses deux rôles. Après cette riche expérience politique, le président de l’Assemblée doit veiller à finir sa carrière dans la dignité », a-t-il souhaité

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    Machievel 2 mois

    Houngbedji vous dites???c est un traitre, un grand traitre,il a toujours été cela et il le sera tjr.c est vous qui respecte ces monsieur la…c est un maudit il ne peut jamais être président même si on modifiait la constitution car son passé et on présent DZ traitre le bloque et le bloqueront tjr.imagine ce monsieur au pouvoir il vendra le bénin a vil prix.

  • Avatar commentaire
    virgile 2 mois

    Je trouve irréfléchi les propos de HOUEDJISSI. Est ce que ce gouvernement est éternel? Et s’il fini les lois vont elles être rangées dans les armoires ou bien serviront elles à un nouveau gouvernement?
    La loi sur numérique, la loi sur l’aménagement du territoire, pour ces exemples. Les députés ne sont aussi bêtes que cela. Soyez un peu lucide et dites la vérité nos populations. Les politiciens fatigués, qui ne veulent pas le progrès social et économique du Bénin ressaisissez vous un peu. Ce qui est triste certains jeunes se perdent leur énergie en les suivant.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 2 mois

    Oui houngbedji est un vendu de chez les piètres vendus , comme le dit Amaury sa devise est ” akouê , akouê , akouê ”
    Un looser, champion du jeu politique qu’on nomme : ” qui perd gagne ”
    Le projet du PRD de houngbedji étant devenu PAG , à coup de billets de banque ,voles du croc.es de talon .
    Peuple du benin , soutenez les houedjissi, djenotin dans leur démarche louable

  • Avatar commentaire
    Citoyen libre 2 mois

    J’ai tout simplement honte.Lui seul me fait honte.

  • Avatar commentaire
    aziz 2 mois

    Dieu..a donné..à chaque..chose manifestée…de donner…le sens..à sa vie

    L’homme en fait partie..

    Houngbe…et comme tant d’autres…agissent en fonction….de ce qu’ils veulent laisser comme témoignage..sur cette terre

    Depuis..1990…lui,amoussou bruno,kérékou,soglo…yayi…comme talon…ont eu ce privilège…de décider de nos vies..

    Moi le sultan…je ne voudrais pas etre à leur place….

    lorsqu’on entre dans une morgue…ou bien…qu’on assiste…à un enterrement…tout etre humain…doit…mesurer..la nature de la vie…et se faire petit

    Allah akbar…dieu est grand…c’est…ce que l’homme peut dire..de plus sensé….

    mais pas pour se faire exploser…et tuant des inncents…..

    Tundé,agadjavi,toffa,franck,seigni,yawa,boni yaya…nos terroristes attitrés…peuvent le faire…mais pas nous…!!!

  • Avatar commentaire
    leo 2 mois

    On a donné un gros marché de route a son ofmas 164 milliards de FCFA. Cela a suffis pour que ce houngbedji devienne un autre piiipaaan. C’est bien dommage pour ce pays

  • Avatar commentaire
    Amaury 2 mois

    Ils sont où les forumistes qui défendaient Hâgbê. Voilà ce qu’il est ce politicien qui se croit plus intelligent que tous les béninois, un vendu.

    Akouè, akouè akouè akouè. Sait-il qu’il partira un jour et laissé akouè ici ?

    Honte sur lui !