Ravip : « Pas de milliards grillés comme au temps de la lépi » prévient Martin Assogba

Ravip : « Pas de milliards grillés comme au temps de la lépi » prévient Martin Assogba

Invité sur la station de radio Capp fm, le Président de l’Ong Alcrer Martin Assogba a décrypté l’actualité nationale, notamment la nouvelle réforme du gouvernement de la rupture et du nouveau départ : Le recensement administratif à vocation d’identification de la population (Ravip).

Prolifération des marchés de gré à gré au Bénin : Le silence assourdissant de la société civile

Livrant ses impressions sur ce projet du gouvernement, Martin Assogba assure que cette réforme est la bienvenue et souhaite que le président mette les garde-fous nécessaires pour que l’argent du contribuable ne soit pas grillé. En clair, l’acteur de la société civile redoute une lépi ‘’remake’’.

« Nous avons tous déploré le fait qu’on ait englouti beaucoup de milliards dans la lépi, quoiqu’elle était nécessaire », a-t-il fait observer. Le Chef de l’Etat, explique le président de l’Ong Alcrer, a une maîtrise assez parfaite de tous les dossiers notamment la manière dont la lépi a été conduite en son temps pour tomber encore dans ces mêmes travers. Plus loin, il soutient que le Ravip qui est une bonne chose soit faite «sans qu’on n’y mette trop de plumes». Il estime que le Chef de l’Etat a besoin des fonds pour honorer ses promesses de campagne. « Nous ne voudrions pas de milliards grillés comme au temps de la lépi » a prévenu ce dernier.

Par ailleurs, il a demandé humblement au Président de la République de prendre langue avec les personnes qui sont dans les secteurs où il entend opérer des réformes, afin d’éviter les tensions et les mélancolies.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire
    conscience 5 jours

    Pardon dites à Talon de me laisser conduire le RAVIP et vous verrez un processus mené à terme sans faute

  • Avatar commentaire

    Ce monsieur est un vrai comédien. Il parle pour ne rien dire mais fait tout pour exister médiatiquement.
    Un travail technique est devenu une affaire de politiciens. Les politiciens en mission pour leur maître vont comploté contre les citoyens béninois comme d’habitude. (Lepi, Cos-Lepi etc…)

  • Avatar commentaire
    sdk 6 jours

    menteur escrot tu es nul assogba

  • Avatar commentaire
    sisco 7 jours

    Mr Assogba ne sait pas de quoi il parle car sa bouche est pleine et ne veut pas tomber en disgrace avec les chantres de la rupture. Quoi de plus normal !!!

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 7 jours

    Tant que lui assogba aura des ruptu.c.ons quelques dizaines de millions dans la poche , il ne dira pas le contraire ,tchrous