Remaniement au Bénin : Ange N’koué explique pourquoi il sort par la petite porte

Remaniement au Bénin : Ange N’koué explique pourquoi il sort par la petite porte

La passation de service entre le ministre du tourisme et de la culture sortant Ange N’koué, et le ministre du tourisme, de la culture et des sports Oswald Homeky, s’est déroulée dans la matinée d’hier, lundi 30 octobre 2017, à Cotonou.

Ange N’koué sur les réformes du secteur de son ministère: «Nous prenons un nouveau départ»

Le départ de Ange N’koué du ministère du tourisme et de la culture, ce lundi 30 octobre 2017, en a réjouit plus d’un. C’était la joie sur tous les visages. Venus vivre la passation de charges entre Ange N’koué et Oswald Homeky dans les locaux du ministère, acteurs et promoteurs culturels notamment et même des directeurs techniques, l’ensemble du personnel du ministère etc., ont exprimé un sentiment de délivrance. Un sentiment auquel s’attendait visiblement le ministre sortant.

Certainement de peur d’essuyer une honte publique, il a réussi à éviter les acteurs culturels et ne les a pas croisé pas tout au long du processus de passation de service. Alors que les artistes et promoteurs culturels l’attendaient dans la salle vip du ministère au premier étage selon le programme préétabli, il a préféré présenter son bilan et passer le témoin à son successeur dans la petite salle de conférence au 2e étage, en présence des directeurs techniques, de leurs adjoints et des journalistes, après en avoir demandé un filtrage.

Mais il n’échappera pas entièrement à la vérité de son bilan. Admis dans cette salle, le secrétaire général du syndicat national des travailleurs du commerce, de l’industrie, de l’artisanat, du tourisme et des petites et moyennes entreprises (Syntraciat-Pme), Septime Biadja, affirme dans son discours :

« C’est le moment où il faut se dire la vérité. Pour les travailleurs du ministère du tourisme et de la culture, la satisfaction n’est pas de mise. Les attentes ne sont pas comblées. Vous avez fait ce que vous avez pu certes, mais il reste beaucoup à faire. Le bilan est négatif. Vous sortez donc par la petite porte. ».

N’koué se défend

Pour sa part, le ministre sortant pense qu’il s’est donné à la tâche tous les jours pendant ces 18 mois passés à la tête du ministère. Il met à son actif des actions comme la fusion des fonds alloués au secteur de la culture, la formation d’une vingtaine de guides touristiques, l’inventaire en cours du patrimoine culturel, l’étude en cours pour l’inscription de la cité lacustre de Ganvié et de la route de l’esclave sur la liste mondiale de l’Unesco, l’organisation du prix Président de la République.

Aussi, a-t-il évoqué la transformation en cours de la bibliothèque nationale en bibliothèque numérique, la mise en valeur de toutes les composantes de l’Ensemble artistique national, etc.

Pour lui, il aurait mieux fait si les ressources annoncées avaient été mises à disposition et à temps. « De 36 milliards, le budget initial a été revu à 16 milliards. Mieux, ce n’est que courant juin 2017 que le régisseur des projets (Pip) a fini par être mis à disposition du ministère, et à la date d’aujourd’hui le financement des projets en charge de la détection et de la promotion des talents, de la bonification ainsi que du Fonds des arts et de la culture, n’a pas été autorisé. », a-t-il déploré. « Et comme si cela ne suffisait pas, le dernier quart est loin d’être débloqué et mis à disposition. », a-t-il ajouté. Avant de céder le fauteuil, il a présenté ses excuses à tous ceux qu’il aurait offensé pendant son séjour à ce ministère, et souhaité une paix profonde aux artistes et à leur nouveau ministre

Commentaires

Commentaires du site 17
  • Avatar commentaire
    virgile 2 semaines

    Le titre de l’article est mal saint. Ange N’koué a fait de son mieux

  • Avatar commentaire
    Imorou ISSA ASSOUMA 2 semaines

    Je ne peux apprécier les efforts déployés par le gouvernement qu’après des résultats tangibles sur trois ans d’exercice du pouvoir d’État.

  • Avatar commentaire
    Sacca 2 semaines

    Tout le monde dira de vous des critiques mais vous avez fait ce qui est de votre pouvoir.

  • Avatar commentaire
    Akindes 3 semaines

    Je considère pour ma part que N’kue sort par la grande porte, celle qu’empruntent les braves qui ont une conviction et un honneur à sauver. Il est facile de tirer sur un cadavre le jour de sa mise en bières. Il n’y a aucune gloire à le faire. Même si c’est pour plaire au bourreau.

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR 3 semaines

    Ces propos du mininistre sortant , est une preuve que les caisses sont vides , que ce budget des ruptu.c.ons n’a pu être réalisé, qu’ils sont men.teurs 

  • Avatar commentaire
    Gombo offline 3 semaines

    Le premier crime de Nkoue est de ne pas appartenir au clan Talon !
    Pour le reste on a un gouvernement qui gouverne avec des emprunts obligataires tous les mois
    Quand il y en a un qui est du on en émet un autre d’une durée légèrement supérieure
    Une gestion d’es-crocs qui cherchent à enfariner le peuple par des fanfaronnades
    Le roi es-croc est nu et on verra bientôt son c..  malprore

    • Avatar commentaire
      OLLA OUMAR 3 semaines

      Gombo 👍 Leur c.ul malpropre est vu de loin , c’est pour ça qu’on se bouche les narines 

  • Avatar commentaire
    Analyste 3 semaines

    Il faut reconnaître que ce ministre a fait du ménage dans un secteur qui en avait besoin. Je connais de vrais artistes qui triment dans les studios, ont du mal à joindre les deux bouts et qui ne réussissent jamais à avoir de subventions pendant que des hauts cadres “rassasiés” utilisent des prête-noms pour avoir des subventions pour des groupes artistiques fantômes (qui n’existent en réalité pas!).

  • Avatar commentaire
    Franco 3 semaines

    Mon Okoti n’était pas à sa vraie place.

  • Avatar commentaire
    Christ Sagbo 3 semaines

    J’espère que le nouveau gouvernememt repareras le pays.

  • Avatar commentaire
    Christ Sagbo 3 semaines

    Je vois que le nouveau gouvernement peut bien fonctionner pour réparer notre pays le Bénin

  • Avatar commentaire

    Quelles étaient les attentes vis-à-vis de ce ministère ? Si ce n’est pas partager les milliards culturels. Dans quel pays le secteur culturel été développé ainsi ?
    Le nouveau chef va t-il mieux faire?

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 3 semaines

    Où est ce que Talon va trouver les moyens pour ses Ambition?

    Tout ce qu’il Aura fait, il ne pourra le faire que par les impôts et les dettes contractées au nom du peuple.

    C’est pour quoi tout le tam-tam qu’il fait pour le PAG, comme s’il voulait dépenser de sa poche personnelle est tromperie.

    Voilà qu’on prévoit un Budget et la moitié ne parvient même pas.

  • Avatar commentaire
    ANANI 3 semaines

    En toute chose, il y a des hauts et des bas. Ceux qui ont démissionné, limogé et/ou remplacé, ont chacun fait ce qu’il pouvait.

  • Avatar commentaire
    Antoine 3 semaines

    C’est la preuve que le budget voté n’est réel que sur le papier. En réalité, le gouvernement talon n’a pas les moyens de ses ambitions. Et pourtant, on continue de fanfaronner!

  • Avatar commentaire

    Partez le coeur léger, vous n’avez pas été le plus nul. La ”zéro” pointé est restée au gouvernement pendant qu’on vous met dehors. Ainsi va la vie politique dans notre pays. C’est le règne de la médiocrité.