Longtemps secouée par des conflits et la corruption, la filière bois renaît progressivement de ses cendres. Ceci, grâce aux réformes courageuses du Directeur général de l’Office national du bois (Onab), Daouda Takpara.Naguère, le secteur du bois au Bénin était en proie à une terrible descente aux enfers. Les conflits entre les acteurs naissaient presque tous les jours, au point où à un certain moment, le bon fonctionnement de la filière était hypothéqué. Sous la rupture, le chef de l’Etat le président Patrice Talon, a décidé de suspendre les exploitations forestières. Ceci a permis de discipliner les usagers de la filière.

Loading...

Aujourd’hui, grâce à la dextérité du Dg Takpara, des réformes ont été introduites tant dans la gestion quotidienne de l’Onab que dans l’exploitation forestière. La parfaite symbiose entre les travailleurs réunis au sein de leur syndicat et la direction générale, a favorisé la mise en œuvre diligente des réformes qui ont abouti aux  résultats positifs qui autorisent à décerner un réel satisfecit au gouvernement du président patrice talon, à travers l’autorité de tutelle dont la sollicitude constante n’a jamais fait défaut.

L’Onab est désormais sur une pente ascendante grâce à une reprise en mains des activités commerciales par les autorités compétentes de l’entreprise. Les opérations de cession du bois se déroulent à présent en toute transparence, à la grande satisfaction des usagers et pour le grand bonheur des caisses de l’Office. La fin de la forte intrusion du politique dans la gestion quotidienne de l’entreprise commune donne plus de latitude à l’efficace équipe du Dg Daouda Takpara, dont les mérites sont reconnus par le syndicat maison, pour poursuivre dans la dynamique impulsée par le gouvernement du président Patrice Talon.

La détermination et l’efficacité donnent des résultats positifs et appréciés de tous. Sans tambour, ni trompette, toute l’équipe de l’Onab a renoué avec des performances, dans le strict respect des décisions de la hiérarchie et avec toujours en ligne de mire la sauvegarde des acquis sociaux et la préservation des intérêts du trésor public. Des prouesses qui font de l’équipe dirigeante de l’Onab l’une de celles qui honorent le gouvernement du Bénin révélé

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom