Secteur sanitaire : « Dire que le gouvernement ne fait rien, ce n’est pas juste » dixit Lucien Toko

Secteur sanitaire : « Dire que le gouvernement ne fait rien, ce n’est pas juste » dixit Lucien Toko

Dans une récente interview qu’il accordée à la radio nationale, le directeur de cabinet du ministre de la santé Lucien Toko est revenu sur la grève qui secoue actuellement le secteur de la santé. Il a rappelé les nombreux efforts fournis par le gouvernement pour une sortie de crise.

Bénin: Les Ace en sit-in ce jour au Mestfp et au Mef

Ce n’est pas juste de dire que le gouvernement de la rupture et du nouveau départ n’a fourni aucun effort dans la satisfaction des revendications des agents de la santé. C’est ce que l’on peut retenir de la récente déclaration de Lucien Toko.

Il estime qu’après le déclenchement de ladite grève que le ministre de la santé a reçu plusieurs fois les syndicats du secteur. De plus, il a ajouté qu’ils ont été également reçus par le ministre d’Etat. En effet, sur les dix-sept (17) points à l’ordre du jour, les syndicats avaient priorisé trois selon le directeur de cabinet. A savoir la prime de motivation qui date de 2007, les primes de logement et les primes de risque. Des primes qui seraient de l’ordre de 10 milliards de FCFA.

Par ailleurs, Lucien Toko a fait savoir que le problème se situe au niveau de la mobilisation des ressources financières nécessaires pouvant aider à satisfaire les travailleurs du secteur de la santé.

Une grève au motif variable

«Dire que le gouvernement ne fait rien, ce n’est pas juste » regrette Lucien Toko, qui a confié que les motifs de la grève déclenchée il y a quelques semaines par les agents de santé ont évolué. Les syndicats auraient exigés que le Chef de l’Etat procède à la dissolution du comité ce qui ne relève pas de leur ressort, à en croire les explications du directeur de cabinet.

Commentaires

Commentaires du site 0