Bénin/Affaire CNSS: Les avocats de Laurent Mètongnon dénoncent un dossier rempli de contre-vérités

Bénin/Affaire CNSS: Les avocats de Laurent Mètongnon dénoncent un dossier rempli de contre-vérités

Les avocats de Laurent Mètognon ont fait une sortie médiatique ce matin pour se prononcer sur la situation de leur client toujours en garde à vue.

Non audition de Mètongnon par l’IGF au Bénin: Un sérieux obstacle pour la procédure

A en croire Me Aboubacar Baparapé, le porte-parole des avocats conseils, Laurent Mètongnon  ne mérite pas d’être  en garde à vue parce qu’il est impliqué dans un dossier rempli de contre-vérités. Pour se justifier l’homme de loi a relevé les contradictions entre les allégations du conseil des ministres et celles  de l’ancien directeur général de la BIBE.

Selon Me Baparapé le conseil des ministres a affirmé que M Mètongnon a reçu une commission de 71 millions sur le placement des 17 milliards placés  à la BIBE alors que l’ancien Dg de la banque  parle de 2 millions 500 mille et d’un pack de champagne. Des sommes qui ne sont jamais parvenues à leur client puisuqe le supposé intermédiaire a nié les faits.

Me Baparapé ajoute par ailleurs que des documents ont montré que la BIBE n’était pas en faillite quand ces fonds ont été placés dans ses caisses. Au vu de ses éléments conclut Me Baparapé, le dossier monté contre leur client ne tient pas sur pied. Laurent Mètongnon devrait donc être relâché au lieu d’être encore en garde à vue.

Commentaires

Commentaires du site 12
  • Avatar commentaire
    aziz 3 semaines

    Je penses pour ma part..que métegnon sortira renforcé de cette épreuve…et que petit à petit talon…met en place..toutes les conditions pour écourter son mandat.

    Adjavon,léhadi et yayi en embuscade….voilà…ceux qui vont le destituer..dans quelques mois

  • Avatar commentaire
    Dine 3 semaines

    le Mr Patriote ne connais pas ce qu’il dit , c’est normal il n’a jamais été employé dans une structure.

  • Avatar commentaire
    koumoust 3 semaines

    On parle de Laurent et les autres membres du CA qui sont également en garde de vue. Vous parlez français…

    • Avatar commentaire
      Amaury 3 semaines

      @koumoust,

      Qui aussi est en garde à vue ? Vous voulez parler de Youssao j’imagine. Si oui quand a-t-il êté convoqué. Il a fallu qu’on dénonce la sélectivité de la procédure pour qu’on aille le chercher.

  • Avatar commentaire

    Pas d’intimidation chers défenseurs des causes perdues. Laissez les juges décider. Talon sans être sur le territoire beninois a été blanchi par cette justice. Gardez bien votre calme le peuple que vous prétendez défendre n’est pas dupe. On a compris 

  • Avatar commentaire
    Sonagnon 3 semaines

    La garde à vue prendra absolument fin!!!

    Et que dira le procureur qui a prorogé cette garde à vue, étant donné que l’intermédiaire n’a pas reconnu avoir remis les 2 500 000 cfa et le carton de champagne à en croire les avocats???

    Un président qui a voulu empoisonné son prédécesseur dans les conditions que nous savons, que fera t il d’autre maintenant qu’il a tout les pouvoirs de la police et de la justice???

    Il va fabriquer des affaires de gauche à droite pour mettre tous ces opposants en prison.

    Il n’est plus impossible que l’affaire de drogue de ADJAVON soit un montage.

    Il faut démettre Patrice TALON avant qu’il ne soit trop tard!!!

    Mais HOUNGBEDJI a certainement reçu les milliards que TALON lui avait promis pendant la campagne, donc il accepte les yeux fermés tout ce qu’il dit.

    Jusqu’où ira l’humiliation de notre pays sous TALON???

  • Avatar commentaire
    NEGUS 3 semaines

    Tous ceux qui s’agitent autour du dossier Laurent METOGNON sont ils inscrits à la CNSS ou au FNRB ? Même Laurent METOGNON est au FNRB où on ne peut pas gérer les sous tel que c’est gérer à la CNSS.
    A la CNSS, les retraités souffrent le martyr de ce placement hasardeux. Mêmes les fonctionnaires qui y sont inscrits ne perçoivent plus régulièrement leurs allocations familiales. Allez mener les enquêtes à la CNSS avant de venir parler ou défendre chers avocats.
    Qui n’a pas fait l’enquête n’a pas droit à la parole diton.

    • Avatar commentaire
      Le patriote 3 semaines

      Vous avez un raisonnement de maternelle. Metognon a-t-il été directeur de CNSS? le placement en question a-il entraîné de perte à la CNSS pour que les retraités en souffrent?

    • Avatar commentaire
      gombo offline 3 semaines

      @Negus

      J’ai cotise a la CNSS…mais la n’est pas le probleme…
      Si la CNSS n’arrive pas a honorer ses engagements , est ce a cause des 14 Mds places a la BIBE ou a cause des 2.5Millions fantomes pretendument payes a Metognon ( personne n’ayant la trace de ces 2.5 millions, ni Metognon, ni meme le pretendu intermediaire !!!)
      Si les avoirs de la CNSS sont mal geres, est ce Metognon qui a preside le CA de la CNSS pendant 3 ans qui en est responsable ?
      Avez cherche a savoir ce que Kotingan le garconde courses de Talon a fait a la CNSS depauis qu’il en preside le CA ? Placer les sous de retraites dans les obligations du Tresor Beninois qui sous Wadagni, pair ses dettes en cotractant de nouvelle dettes!!! Vous pensez que ca rapporte plus que les DAT a la BIBE ?
      Rigolo plien de poils!!!

  • Avatar commentaire
    Maous 3 semaines

    Ces dérives du regime Talon sont entrain de prendre de l’ampleur en cristallisant des mécontentements. Notre constitution n’a pas prévu u référendum révocatoire. Toute  démission par contrainte ou pas de Monsieur Talon est recevable et n’est pas contraire à notre constitution. À l’allure où vont les choses, l’armée pourrait intervenir dans la vie politique à l’image de ce qui vient de se passer au Zimbabwe sans qu’il y ait violation de notre constitution.
    La balle est dans le camp de notre gouvernement qui doit faire beaucoup plus preuve de discernement et de responsabilité.