Bénin : La Cstb salue la bravoure des travailleurs de la santé

Bénin : La Cstb salue la bravoure des travailleurs de la santé

Les agents de santé sont en grève depuis deux mois environs. Des mouvements qui ont persisté et qui ont obligé le chef de l’Etat à rencontrer le collectif des syndicats du secteur le samedi 11 novembre 2017, au palais de la Présidence.

Bénin: 06 centrales et confédérations se penchent sur la situation sociale du Bénin

Vus les fructueux échanges, l’ambiance détendue et conviviale qui a prévalu au cours de la rencontre de samedi dernier entre les représentants des syndicats de la santé et le président de la République, et qui a conduit à des promesses de Patrice Talon, on pourrait affirmer sans se tromper que les hôpitaux vont retrouver leur fonctionnement normal dans quelques jours. Mais avant, la confédération syndicale des travailleurs du Bénin a tenu à saluer la bravoure et la témérité des disciples de Saint Luc, pour avoir vaincu la loi ‘’antigrève’’ proposée par le député Louis Vlavonou.

A l’occasion de la rencontre entre le Chef de l’Etat et le collectif des syndicats du secteur de la santé, les deux parties ont fait le tour des différents points de revendication à savoir : le payement des primes, la prise en compte des propositions pertinentes des agents de santé dans les réformes entreprises par le gouvernement, leur participation aux travaux de la commission chargée desdites réformes, et la carrière de certains agents qui sont sans salaire depuis deux ans. Toutes choses qui prouvent que la persistance du mouvement de débrayage a contraint l’exécutif à opter pour le dialogue.

Dans une déclaration en date du mardi 14 novembre 2017 signée de son secrétaire général, Nagnini Kassa Mampo, la confédération syndicale des travailleurs du Bénin (Cstb) a félicité et salué ces travailleurs pour avoir prouvé une fois encore qu’en réalité, les ministres de Patrice Talon n’ont aucun pouvoir de décision, pour avoir dit au président de la République que les questions liées aux réformes dans leur secteur les préoccupent plus que tout. Nagnini Kassa Mampo et les siens estiment qu’ils peuvent et doivent faire grève pour ces réformes, afin de sauver la santé et le peuple.

La Cstb en profite pour demander aux travailleurs de la santé de rester vigilants et de voir concrètement les engagements qui ont été pris par le gouvernement par rapport à leurs revendications

Commentaires

Commentaires du site 0