Bénin : Le Hcbe France vole au secours des établissements publics enclavés

Bénin : Le Hcbe France vole au secours des établissements publics enclavés

Dans la journée d’hier jeudi 02 novembre 2017, le Haut conseil des béninois de l’extérieur (Hcbe) section France, a procédé à des remises de dons de table-bancs et d’autres présents aux Collèges d’enseignement général (Ceg) Tchaada, dans la commune d’Ifangni, et Hètin Wédomè dans la commune de Dangbo.

Bénin : L’école se porte très mal sous l’ère Talon, selon la Fésen/Cstb

Ce geste fort simple s’inscrit dans la vision dudit conseil d’améliorer les conditions de travail des apprenants. Le Haut conseil des béninois de l’extérieur (Hcbe) de la section France, a encore fait œuvre utile. Fidèle à sa vision d’améliorer les conditions de travail des élèves d’une part, et promouvoir l’excellence d’autres part, ce conseil par l’entremise de son président a fait don de table-bancs aux Collèges d’enseignement général (Ceg) Tchaada de la commune d’Ifangni, et Hètin Wédomè dans la commune de Dangbo.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de son projet dénommé ‘’Table-bancs’’. Après avoir parcouru les autres départements du Bénin pour gratifier les établissements publics enclavés de table-bancs, le Hcbe a décidé de mettre le cap sur le département du plateau. Les bras chargés du président dudit conseil a fait des heureux, notamment élèves, enseignants et élus locaux. L’inspecteur de l’Enseignement technique et de la formation professionnelle, Victorien Tovizounkou, n’a pas manqué de remercier les donateurs pour leur geste avant de faire savoir qu’il est très important, dans la mesure où poursuit-il, cela va sensiblement améliorer les résultats scolaires des apprenants. « En plus des 50 table-bancs, ils nous ont gratifié de matériels de sport et bien d’autres présents », s’est-il réjoui avant d’assurer que le personnel enseignant et les élèves en feront bon usage.

Pour pallier aux disparités scolaires

Dans un discours qui lui est propre, le président du Hcbe /France, le professeur Jean-Eudes Zoumènou, a non seulement expliqué que le conseil dont il a la charge n’est pas à son premier geste, mais aussi et surtout fait observer le contexte de cette marque de générosité. Selon ses explications, cette cérémonie de remise de dons de table-bancs intervient dans un contexte où les établissements publics du Bénin, notamment ceux situés dans les zones reculées, font face à un manque criant de matériels scolaires. C’est pour pallier cet état de choses et permettre à ces élèves de travailler dans de meilleures conditions. « Le Hcbe/France pense toujours à vous » a-t-il renchéri, pour exprimer toute la compassion dudit conseil avant d’inviter le personnel enseignant et les élèves à en faire bon usage. La représentante des élèves Maximilia Biokou, a fait savoir que cette cérémonie de remise revêt un caractère particulier pour les récipiendaires, avant d’exprimer sa gratitude à l’honneur des donateurs qui par ce geste viennent soulager leur peine.

Une invitation à perpétuer le geste

Pierre Kotin, représentant du maire, quant à lui, a souligné que ladite cérémonie est pleine de sens avant d’inviter les autres fils à emboiter les pas du Hcbe/France. « Le Haut conseil vient de jouer sa partition et la balle est dans notre camp » a-t-il témoigné. En plus des 50 table-bancs, le Haut conseil des béninois de l’extérieur de la section France a remis des présents aux deux premiers élèves de chaque classe. Un prix spécial est revenu à la première de toutes les filles dudit Ceg pour encourager les filles à davantage fournir d’efforts à aller loin dans leurs études. Le même exercice a été fait aussi au collège d’enseignement général de HètinWédomè où enseignants, apprenants et élus locaux n’ont pas tari de mots pour remercier le Haut conseil des béninois de l’extérieur section France (Hcbe/France). Jean Kpoton, chargé de communication de la coordination communale de Dangbo, a expliqué que cette cérémonie de remise de 50 table-bancs vient achever celle qu’a faite la commune avant d’inviter aussi d’autres bonnes volontés à leur emboiter les pas. Pour le président de l’Ong ‘’Paraiso’’, Rodrigue Add, cette remise de table-bancs va permettre d’améliorer les conditions de travail des élèves et donc par conséquent améliorer leur rendement scolaire avant de les inviter à prendre soins de ces ‘’joyaux’’. Abondant dans son sens, le directeur dudit établissement,  Anatole Houéhonha a laissé entendre que cette journée sera gravée dans l’histoire de leur établissement. Par ce geste, argue-t-il, vous venez de permettre à nos enfants de finir avec les clavaires. Blandine Gnonlonfou, représentante des élèves a pour sa part promis qu’ils feront bon usage des différents dons que le Ceg a bénéficié

Commentaires

Commentaires du site 0