Dans sa décision Dcc 17-225, la Cour constitutionnelle vient de déclarer contraire à la constitution les propos tenus par le ministre de la justice Joseph Djogbénou le 29 janvier 2017. En effet, le garde des sceaux avait  affirmé que « nos rues ne peuvent plus être exposées à l’expression de la foi ». Ces propos repris plus tard par le ministre Sacca Lafia, sont intervenus  en pleine campagne de libération des espaces publics à Cotonou.

Loading...

La  décision des sept sages de la Cour intervient après l’examen  d’une requête que lui a adressé  Monsieur Arsène Kocou Dossou. L’intéressé avait estimé que le ministre Djogbénou a violé les articles 2,25 et 98 alinéa 3 de la constitution du Bénin en tenant de tels propos. Pour lui, des fétiches sont érigés sur les espaces publics et ils ne sont souvent pas démolis même quand il s’agit de construire des routes.

Les propos du garde des sceaux, repris  un peu plus tard par le ministre de l’intérieur Sacca Lafia, donnent à penser selon le requérant, que ces membres du gouvernement sont favorables aux divinités vodou. Or , la constitution béninoise a consacré la laïcité de la République du Bénin.

Après avoir étudié la requête de M Dossou, la Cour a déclaré anticonstitutionnelle la déclaration de ministre Joseph Djogbénou qui a ensuite été relayée par le ministre Sacca Lafia

Voir les commentaires

6 Commentaires

  1. Ce pays a encore des ressources
    , de l’intelligence, de la compassion et surtout de la compétence?!…

    Je m’en tiens au nom du requérant M. Arsène Kocou Dossou qui lisiblement est un catholique. Sa requête contre une agression verbale et islamophobe de Djogbénou agrécon est louable.

  2. La décision de la cour est salutaire!!!
    Les amateurs politiques qui ne connaissent rien de l’histoire et de la culture du Bénin pensent imposer leur ignorance.
    La déclaration universelle des droits de l’homme qui est une partie intégrante de notre constitution garantie l’exercice des cultes dans l’espace public.

    Il faut avoir un minimum de culture et surtout de probité intellectuelle pour prétendre diriger un pays moderne.

  3. La France est laïque mais elle est chrétienne car elle a une histoire judéo-chrétienne.Et le Bénin est pareil,une histoire vodou.Y a que les negres qui font de leur culture table rase.

    • Là..tu dis vrai….meme si je ne suis pas d’accord avec toi…

      Dans notre pays..il y a des gens…qui croient par ignorance..que le vodoun…est typiquement du sud benin…

      Le bori,le boukakari,le wolé..et autres sont le vodun…qu’on trouve dans chaque coin..tchabé,bariba,gando,peuhl haoussa,mossi et meme..haoussa

      Ce sont nos vécus..nos traditions,et nos réalités

      Les gens ignorent….qu’au benin…90% des peulhs..sont des vounsi…

      Les djerma..du niger,les dendi de gaya et du bassin supérieur du benin..les haoussa..sont tous vodounsi…

      Le probleme…n’est pas..qui est vodnusi et qui ne l’est pas…mais à quoi..cette croyance..a fait progresser l’afrique…en ce qui concerne..l’enjeu..existentiel..du progres social..

      Nos croyances…ne nous ont pas épargnés…au benin..d’etre taillés..par dodds..et celà devait..nous renseigner que nos croyances..ne sont pas pertientes et opérationnelles

      Je reconnais..leurs réalités…pour des raisons d’ordre privés…que je garde pour moi meme..n’est ce pas

  4. LA COUR A HOLO EST DEVENUE DESORMAIS LA COUR DE L’ETAT ISLAMIQUE LES SOIS -DISANTS ETATS ISLAMIQUES ET AUTRES COUPEURS DE TETES .
    HONTE A HOLO .
    IL FAUT PRIER DANS LES MOSQUEES OU DANS SA CHAMBRE .

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom